ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie souhaite que le Maroc applique le Plan Baker

 
L’Algérie qui appelle à une solution pacifique entre le Maroc et le Polisario sur la quesiton du Sahara Occidental, estime que le Plan Baker est valide comme solution politique.
vendredi 2 mars 2007.

Le soldats de la MINURSO pour faire respecter la trêve entre le Maroc et le Polisario. Rappelant sa position de principe, de soutien à une solution basée sur la satisfaction du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination, le porte-parole du ministère des Affaires étrangères indique que, « l’Algérie a constamment et clairement marqué son soutien à une solution basée sur la satisfaction du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination ». Le MAE expliquera que cette position découle de la Charte des Nations unies et des résolutions du Conseil de sécurité, pour souligner que, « les Nations unies ont affirmé et réaffirmé que la question du Sahara occidental, qui oppose le Maroc et le Polisario, qui ne saurait trouver sa solution, juste et définitive, que dans l’exercice par le peuple du Sahara occidental de son droit imprescriptible à l’autodétermination ».

Le MAE indique en outre, à propos de ce cas de décolonisation, que, « contrairement aux autres cas de décolonisation gérés dans le cadre onusien, celui du Sahara occidental, dernier territoire colonial africain occupé par le Maroc, reste encore en suspens ». Avant de revenir à la gestion de ce conflit qui a été d’abord « marquée par l’adoption du plan de règlement, de la question du Sahara occidental, en vertu duquel la Minurso a été créée et déployée, un cessez-le-feu établi en septembre 1991, et l’identification des participants potentiels au référendum réalisée. A travers sa résolution 1945 (2003), le Conseil de sécurité des Nations unies a approuvé le « plan de paix pour l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », dit « plan Baker ».

« L’Algérie demeure convaincue que le plan Baker reste valide en tant que solution politique du conflit du Sahara occidental », ajoute la déclaration, arguant du fait qu’« il constitue, pour une telle solution, le seul cadre juridique reconnu et validé par la communauté internationale ». « Fidèle à ses convictions et à son engagement dans la cause de la décolonisation des pays et des peuples coloniaux, l’Algérie continuera d’opposer le plus ferme des rejets à toute manœuvre visant à extraire la solution de la question sahraouie du cadre international et de l’autodétermination », ajoute le MAE. En définitive, l’Algérie qui réaffirme son soutien à la mise en œuvre du plan Baker, rappelle que la question du Sahara occidental oppose le royaume du Maroc au Front Polisario.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après la Tribune