ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie n’est pas responsable du blocage de l’UMA

 
L’Algérie qui s’estime non responsable du blocage de l’Union du Maghreb Arabe, considère que le conflit entre le Maroc et le Polisario sur le Sahara Occidental est une question qui doit se régler aux Nations unies.
dimanche 4 mars 2007.

L'Algérie s'engage pour l'UMA. L’Union du Maghreb a été créée alors que le problème sahraoui existait déjà et que ses concepteurs n’y voyaient pas une entrave. « On tente de faire accréditer l’idée que c’est peut-être le problème du Sahara Occidental qui entrave ce processus d’édification maghrébine. Il n’en n’est rien, car nul n’ignore que le problème sahraoui existait déjà avant la création effective de l’UMA », précise le ministre des affaires étrangères, Mohamed Bedjaoui.

Il a d’ailleurs rappelé que l’approche qui a prévalu, lors du lancement de la construction de l’UMA (Algérie, Tunisie, Maroc, Libye, Mauritanie), « est de laisser le règlement de la question sahraouie aux Nations unies ». On peut d’ailleurs penser que si le processus maghrébin avait fonctionné sur cette base, cela aurait sans doute largement facilité la solution.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Le Quotidien d’Oran