ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les relations entre le Grande-Bretagne et l’Algérie s’intensifient

 
La coopération entre la Grande-Bretagne et l’Algérie s’intensifient notamment dans le domaine dans la lutte contre le terrorisme, selon le ministre d’Etat britannique chargé des Affaires du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de la sécurité internationale, M.Kim Howells.
mercredi 7 mars 2007.

Kim Howells s'exprimant sur l'Algérie. L’arrestation et ensuite la libération sous caution de Abdelmoumen Khalifa, information confirmée par le chef du gouvernement en personne, atteste, si besoin est, d’une nette évolution dans le dossier des extraditions. La Grande-Bretagne accorde un intérêt particulier à la coopération avec l’Algérie dans plusieurs domaines, notamment dans celui de la lutte antiterroriste, a précisé M.Howells avant de reconnaître que son pays ne saisissait pas l’ampleur des actes terroristes qui frappaient l’Algérie.

Il a, par ailleurs, souligné que les deux visites qu’il a effectuées en Algérie depuis sa désignation au poste de ministre d’Etat britannique chargé des Affaires du Moyen-Orient, de l’Afrique du Nord et de la sécurité internationale, lui avaient permis de connaître de près l’Algérie en y découvrant une société dynamique et en marche vers la modernité. M.Howells, qui a réservé un accueil chaleureux à une délégation du Haut conseil islamique en visite au Royaume-Uni, a indiqué que la Grande-Bretagne est le plus important investisseur étranger en Algérie rejoignant ainsi les déclarations faites par la ministre britannique des Affaires étrangères, Mme Margaret Beckett.

A ce propos, M.Howells mettra en exergue la hausse du volume des investissements britanniques en Algérie. A noter que la délégation algérienne dirigée par M.Bouamrane Cheikh est arrivée lundi à Londres. La délégation est composée de deux députés de l’Assemblée populaire nationale (APN), de spécialistes dans les études islamiques et du père Thierry Becker, directeur du Centre d’études chrétiennes en Algérie. Le ministre d’Etat britannique a, d’autre part, affirmé que son pays procède à la révision des lois régissant la pluralité culturelle consacrée en Grande-Bretagne en tant que modèle respectant les spécificités culturelles des minorités.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après L’Expression