ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le roi d’Espagne prochainement en Algérie

 
Le roi d’Espagne effectuera une visite en Algérie à partir du 13 mars prochain et visitera la ville d’Oran selon une source du ministère des AE.
jeudi 8 mars 2007.

Le roi d'Espagne Juan Carlos bientôt en Algérie Un éclairage pourtant nuancé par des observateurs de la scène méditerranéenne, qui voient, dans le déplacement du roi, un prolongement de la politique espagnole dans la région, avec en point de mire le conflit au Sahara occidental. D’aucuns s’accordent à dire, même si ce ne sont qu’hypothèses difficiles à confirmer, que cette visite se veut un contrepoids des démarches de Madrid en direction du Maroc, et certainement une volonté espagnole de rassurer ses partenaires algériens après l’épisode des ventes d’armes au voisin chérifien.

La coopération entre l’Algérie et l’Espagne, la lutte contre l’immigration clandestine et la lutte antiterroriste seront probablement au centre des discussions. En perspective de la visite elle-même, Oran se pare de tous ses atours pour être à la hauteur du rendez-vous royal. Pour une première, la ville se veut être prête le 15 mars prochain, en renforçant les équipes de traitement des voiries et en procédant à l’embellissement des espaces verts. Des opérations, déjà en cours, selon le secrétaire général de la commune d’Oran, mais renforcées pour la circonstance sur l’itinéraire officiel.

Ainsi, les points noirs seront, au fur et à mesure, traités en perspective du parcours du cortège qui se rendra vraisemblablement au musée Zabana et au fort de Santa-Cruz. Le roi, accompagné du président de la République, se déplacera dans l’Ouest de l’Algérie à Béni-Saf pour inaugurer le projet Medgas et Fertial à Arzew, avec la construction de la plus grande usine d’ammoniac. Oran espère, également, profiter de cette occasion pour relancer le dossier de jumelage signé, en 1985, avec la ville espagnole d’Alicante portant, entre autres, sur la coopération concernant la restauration de monuments historiques.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Liberté