ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les barrages d’Algérie font le plein

 
Le niveau de remplissage des barrages d’Algérie a connu une hausse significative après les trois jours de fortes précipitations qu’ont connu plusieurs wilayas du pays.
dimanche 11 mars 2007.

Un barrage en Algérie. Ainsi, la région centre de l’Algérie a connu un apport de l’ordre de 85,4 millions de m3 portant le volume des 10 barrages à 448 millions de m3 avec un taux de remplissage de 53,27%. La région Cheliff, qui avait un taux de remplissage faible, a reçu des apports importants estimés à 35,8 millions de m3 portant le taux de remplissage à 20,60% contre 14,19% à la même période de l’année précédente.

Bien que n’ayant enregistré que quelques apports non substantiels au niveau des barrages de l’Ouest de l’Algérie, le taux de remplissage a connu une petite amélioration 26,10% comparativement à l’année dernière à la même période (21,92%). Enfin, à l’est du pays, la situation reste appréciable avec un apport en eau de pluie de 21,2 millions de m3 portant ainsi la réserve à 60%.

Cette nouvelle situation améliore donc la capacité de l’Algérie à assurer une alimentation correcte des citoyens en eau et une meilleure recharge des nappes souterraines et un bienfait pour l’agriculture. Néanmoins, il est nécessaire que la prudence dans la gestion de cette ressource reste de mise afin d’éviter toute difficulté, notamment à la veille de la Journée mondiale de l’eau. A noter que le gouvernement prévoit la construction de plusieurs autres barrages à l’horizon 2015.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Liberté