ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie compte un million de logements inoccupés

 
Alors que l’Algérie fait face à une crise du logement, le ministre de la justice estime à un million le nombre de logements inoccupés à travers le pays.
mardi 27 mars 2007.

Un million de logements inoccupés en Algérie Intervenant en premier lieu à l’APN, Tayeb Belaïz, le ministre de la Justice, a tenu à clarifier les raisons ayant présidé à la présentation du code civil à l’Assemblée nationale. “C’est pour mettre fin à la crise de logement en Algérie qui est, entre autres, due au fait que les locataires ne restituent pas les locaux qu’on leur loue à la fin de l’expiration des délais établis entre les deux parties”, a-t-il indiqué, expliquant l’obligation, désormais, pour le locataire de quitter la location après que le délai mentionné dans le contrat le liant au propriétaire tire à sa fin.

“Si, par exemple, ce délai expire le 1er janvier, aucune discussion n’est possible ; le locataire quitte la location et le propriétaire restitue son bien, de facto, conformément au contrat établi sans aucune autre procédure !” De cette manière, précisera le ministre de la Justice, la crise de logement en Algérie générée par des locataires refusant de restituer la location, sera résorbée en procédant à la protection du propriétaire. L’avant-projet de loi en question exclura, par ailleurs, les locaux ou les résidences qui sont la propriété de l’État ou des pouvoirs publics.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté