ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’ex-PDG d’Algérie Télécom condamné

 
L’ancien PDG d’Algérie Télécom, Brahim Ouarets, a été condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal correctionnel d’El-Harrach.
mardi 27 mars 2007.

Brahim Ouarets, ex-PDG d'Algérie Télécom. Le verdict a été prononcé en début d’après-midi, une quinzaine de jours après l’annonce de la mise en délibérée. Quatre autres mis en cause dans cette affaire qui a ébranlé Algérie Télécom, parmi eux trois entrepreneurs, ont été condamnés à sept années de prison ferme. Ces derniers sont accusés d’avoir utilisé des registres de commerce appartenant à des proches pour décrocher des marchés sans passer par des soumissions.

Le tribunal d’El-Harrach a également prononcé des amendes de 500.000 dinars à l’encontre de chacun des onze prévenus. Les accusés ont été également condamnés à verser solidairement, à Algérie Télécom, 30 millions DA de dommages et intérêts. Les mis en cause dans cette affaire, rappelle-t-on, étaient poursuivis pour « dilapidation de biens publics et conclusions de contrats contraires à la réglementation », ayant occasionné un préjudice de 222 millions de dinars à Algérie-Télécom.

Lors de son réquisitoire, le ministère public avait requis à l’encontre des cadres d’Algérie Télécom huit années de prison ferme et dix années de prison à l’encontre des entrepreneurs et de l’ex-receveur des agences postales de Ben Aknoun et de Chéraga. Il est à noter que le verdict prononcé par le président du tribunal d’El-Harrach a provoqué la colère des proches des mis en cause. Les avocats de la défense qui ont jugé le verdict « très sévère » comptent faire appel et plaider de nouveau cette affaire devant une juridiction relevant de la cour d’Alger dans l’espoir de sauver leur client.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran