ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie favorable à un TGV maghrébin

 
Les pays du Maghreb dont l’Algérie et le Maroc se disent favorables à la réalisation d’un ligne de TGV maghrébine qui bénéficiera à la croissance et à la population de la région.
samedi 31 mars 2007.

L'Algérie espère la réalisation d'un TGV au Maghreb. D’ailleurs, le conseil a également chargé la Commission technique ferroviaire maghrébine (CTFM, dont le siège est à Alger) d’examiner la faisabilité d’un train maghrébin à grande vitesse (TGV-M). "Le coût de l’étude de ce projet, prévu à moyen terme, est de 4 millions d’euros", a précisé M. Tarek Merad, expert auprès du secrétariat général de l’UMA. Il a ajouté également que ce projet, ainsi que celui du transmaghrébin devraient permettre une interopérabilité entre les pays maghrébins (Libye, Tunisie, Algérie, Maroc et Mauritanie).

"Cette session est une nouvelle étape dans le processus de développement du Maghreb, ainsi que le secteur des transports dans les pays maghrébins. Les projets structurants mis en œuvre par l’Algérie, notamment la réalisation de l’autoroute Est-Ouest, sont une des priorités qu’accorde l’Algérie au développement du Maghreb”, a estimé M. Mohamed Maghlaoui.

Les perspectives de coopération et de complémentarité maghrébines dans plusieurs domaines liés au transport ont été, en outre, examinées au cours de cette session : amélioration des services du train trans-maghrébin, réalisation de l’autoroute maghrébine et développement d’un réseau prioritaire trans-maghrébin des transports devant être connecté au réseau trans-européen (RTE-T).

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après Liberté