ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La lutte contre le terrorisme s’intensifie en Algérie

 
Les forces de l’ANP intensifient la lutte contre le terrorisme en Algérie notamment en Kabylie où plus d’une dizaine de terroristes du GSPC auraient été éliminé à Amizour.
dimanche 1er avril 2007.

La lutte contre le terrorisme se renforce en Algérie Nonobstant l’élimination de 11 terroristes depuis le début l’opération de ratissage des forces combinées dans la région d’Amizour, dans la wilaya de Béjaïa, il n’en demeure pas moins que la riposte de ces derniers continue, et ce, malgré les bombardements sans relâche effectués sur tout le périmètre par les forces aériennes de l’ANP. En effet, durant toute l’opération, un véritable déluge de feu s’est abattu sur les maquis d’Ibakouren (nord de l’Algérie) afin de détruire les abris des terroristes du GSPC. Ce qui aurait laissé dire aux spécialistes de la chose sécuritaire que les sanguinaires utilisent des caches importantes ou carrément un tunnel long traversant cette zone forestière qui servirait de repli et de refuge.

L’autre fait à relever dans cette opération, c’est incontestablement le fait que les terroristes repliés auraient comme bouclier des familles et des enfants. Là “trouvaille”, pour rappel, a été déjà utilisée par les groupes terroristes lors de l’opération similaire menée par l’ANP dans les Babors. S’agit-il d’otages ? De boucliers ? Ou simplement des familles des sbires du GSPC ? Cette démonstration de force et cette opération de ratissage des forces combinées ont redoublé d’intensité depuis jeudi à Amizour dans la wilaya de Béjaïa (nord de l’Algérie) ; de très gros moyens matériels et humains ont été déployés par l’ANP sur les lieux de l’opération.

La route nationale 75 reste depuis dimanche dernier fermée à la circulation automobiles pour les besoins de cette opération que mènent actuellement sur les hauteurs d’El-Mardj Ouamane, dans la localité d’Amizour, les éléments de l’ANP appuyés par les GLD et la BMPJ et dans le but de l’anéantissement des dernières poches des terroristes du groupe salafiste. Un véritable spectacle pour nombre de citoyens de cette région qui ont suivi pendant toutes ces journées l’offensive de l’armée nationale pour anéantir ce groupe important du GSPC, localisé dans les maquis de leur localité.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après Liberté