ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La coopération entre l’Algérie et la Suisse sur la bonne voie

 
L’ambassadeur de la Suisse en Algérie a estimé que la création d’une zone de libre-échange entre les deux pays permettra de renforcer les échanges commerciaux.
jeudi 5 avril 2007.

La Suisse souhaite la création d'une zone de libre-échange (ZLE) avec l'Algérie Aussi, la mise en place d’une ZLE, souligne le diplomate Michel Gotteret, permettrait une plus grande ouverture du marché suisse aux produits algériens et partant à l’espace commercial européen. Il ajoutera que des accords similaires lient la fédération helvétique avec plusieurs pays méditerranéens dont ceux maghrébins. L’ambassadeur suisse s’est dit, par ailleurs, heureux du rythme imprégné aux réformes économiques en Algérie, notamment celles touchant le secteur bancaire.

M. Gotteret qualifie les réformes bancaires impulsées de « profondes ». Secteur stratégique, la finance a une influence directe sur le double plan économique et social, soutient M. Gotteret qui se fonde sur l’expérience de son pays. « En Suisse, dit-il, le secteur bancaire et financier représente respectivement 14% du PIB de la Suisse et 10% de ses recettes fiscales, et emploie 5% de la population active locale. » Par ailleurs, les organisateurs de la conférence ont annoncé la tenue du 3e FIF entre le 7 et le 9 mai à Alger. Cet évènement est à l’initiative du Forum des compétences algériennes en Suisse (FCAS) et de la Chambre de commerce et d’industrie Suisse-Algérie (CCISA).

Rendez-vous devenu désormais annuel, le FIF prévoit des conférences d’experts et d’universitaires algériens et étrangers exerçant principalement au sein des banques européennes et nord-américaines. La Chambre algéro-suisse annonce une participation massive de professionnels venus d’Europe, d’Amérique, d’Asie, du Maghreb et des pays du Golfe. Un accent particulier sera mis sur les TIC, le conseil et l’ingénierie financière. Des ateliers aborderont les thématiques du capital risque, le management bancaire, la gestion et le financement des grands projets, les risques bancaires, les systèmes d’informations bancaires, la microfinance et le rôle de la formation.

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après El Watan