ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Démantèlement en Algérie d’une cellule de djihadistes

 
Les services de sécurité en Algérie ont démantelé une cellule de 120 djihadistes impliqués à des degrés divers dans la guérilla en Irak.
jeudi 5 avril 2007.

120 membres d'une filière irakienne sous les verrous en Algérie La plupart appartiennent à l’Organisation d’Al Qaïda pour le Maghreb islamique, nouvelle appellation de l’ancien Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), dernier groupe armé issu de l’insurrection islamiste de 1992 encore actif en Algérie.

De source judiciaire, El Khabar croit savoir que les détenus sont soupçonnés d’avoir combattu en Irak, de projeter d’y rejoindre la guérilla ou de recruter en Algérie des combattants pour ce pays.

Les membres de cette filière irakienne doivent passer en justice dans le courant de l’année pour "appartenance à un groupe terroriste opérant à l’intérieur et hors des frontières", précise le journal.

Les recrues algériennes pour le djihad en Irak passeraient par le territoire de la Syrie, que les Etats-Unis accusent de longue date ne pas en faire assez pour rendre imperméable sa longue frontière avec l’Irak.

Synthèse de Rayane
D’après Rayane