ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La lutte antiterroriste s’accentue en Algérie

 
La lutte contre le terrorisme en Algérie s’accentue et l’on annonce l’élimination d’une dizaine de terroristes suite au ratissage de l’ANP à Amizour.
lundi 9 avril 2007.

15 terroristes abattus à Béjaïa et Aïn Defla en Algérie L’offensive militaire déclenchée depuis le 25 mars dernier à Amizour près de Béjaia dans l’Est de l’Algérie, soit après une quinzaine de jours, a été plus que concluante, indiquaient hier des patriotes de la région, très au fait de la réalité du terrain. La katibat Tarek Ibn Ziad a été éliminée. L’émir Soheib et huit de ses acolytes ont été mis hors d’état de nuire au cours de cette opération chirurgicale, menée sans la moindre perte dans les rangs de l’ANP.

Ainsi, Samir Medjadi, originaire du village Ath Youcef dans la commune d’El Kseur fait partie des sanguinaires du Gspc abattus lors de cette offensive. La katibat Tarek Ibn Ziad, commandée par le tristement célèbre sanguinaire, l’émir Soheib, figurait parmi les groupes du Gspc les plus dangereux. Et c’est là où se situe l’importance de cette opération. Quant au groupe de six terroristes venus mardi dernier desserrer l’étau autour du groupe encerclé à Amizour, les mêmes sources indignent qu’il a réussi à prendre la fuite du côté d’Azeffoun (nord de l’Algérie). Une région qui n’est pas comprise dans le périmètre de cette opération.

Ainsi, et contrairement à des informations faisant état de la présence d’étrangers, au sein du groupe traqué par l’ANP, nos sources affirment que tous les éléments mis hors d’état de nuire sont d’origine algérienne et font partie d’un des noyaux durs du Gspc. Enfin après la mise hors d’état de nuire des membres de la katibat Ibn Ziad, la vaste opération militaire de Merdj Ouamane baisse d’intensité et touche à sa fin, après deux semaines de bombardements et de pilonnage ponctués d’accrochages, dans une zone délimitée au préalable.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression