ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie face au terrorisme islamiste

 
La sécurité sera renforcée en Algérie qui fait face à la recrudescence du terrorisme islamiste mené par les criminels d’Al-Qaida au Maghreb.
samedi 14 avril 2007.

L'Algérie lutte contre les terroristes islamistes Le terrible choc provoqué en Algérie par les deux attentats de mercredi, au sein de l’opinion nationale, rendait plus que nécessaire une parole forte de l’État. Et c’est le ministre de l’Intérieur, que cette violence a mis en première ligne, qui l’a prise jeudi pour rassurer les Algériens et leur promettre que le dispositif sécuritaire ordinaire sera encore renforcé dans les grandes villes. Il n’en dit pas plus sur les détails techniques, et pour cause. Toujours est-il qu’avec l’apparition des attentats suicide, les services de sécurité, qui en ont vu d’autres pendant les années quatre-vingt-dix, sont aujourd’hui face à un nouveau défi.

Une nouvelle forme de terrorisme dont il va falloir au plus vite démystifier les ressorts pour en neutraliser les effets. Au demeurant, ce type d’attentats n’est pas sans nous rappeler les ultimes soubresauts du GIA dont les chefs se livraient à une spirale de la barbarie pour asseoir leur pouvoir sur les groupes armés en Algérie. Les massacres collectifs de Bentalha et de Sidi-Hamed, pour ne citer que ces deux carnages, portaient dans leur barbarie les signes de la fin du GIA, aujourd’hui reléguée dans la poubelle des mauvais souvenirs. De même que les attentats suicide, inconnus jusque-là, sont vraisemblablement les prodromes d’une faillite attendue du GSPC, réduit à chercher l’effet médiatique, après avoir perdu la bataille sur le terrain.

La victoire des forces de sécurité est aujourd’hui confortée par le formidable élan de compassion et de solidarité qui s’est exprimé en faveur de notre pays. Car aujourd’hui, tout le monde aura compris que l’Algérie, au-delà de son territoire, livre une bataille de dimension universelle contre un poison qui n’a pas de frontières : le terrorisme islamiste. Et c’est heureux de pointer, à ce sujet, les propositions du roi du Maroc qui plaide pour une coopération sécuritaire à l’échelle de tous les pays maghrébins.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après Liberté