ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les relations entre l’Algérie et la Russie selon Bedjaoui

 
Intensifier la coopération entre l’Algérie et la Russie a été la mission principale du ministre Mohamed Bedjaoui à Moscou.
dimanche 15 avril 2007.

Mohamed Bedjaoui à Moscou pour relancer les relations entre l'Algérie et la Russie En visite officielle au pays de Staline, le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, M.Mohamed Bedjaoui, a eu, ce vendredi, une activité intense d’une importance capitale avec ses homologues russes, M.Sergueï Lavrov, le secrétaire du Conseil de sécurité russe, M.Igor Ivanov et le vice-Premier ministre, M.Sergueï Nuritckine. Cette visite traduit toute la volonté des deux pays de dissiper la brume qui a brouillé les relations entre deux nations liées par une longue tradition d’amitié et de coopération. Excepté le développement des relations bilatérales entre l’Algérie et la Russie, le chef de la diplomatie algérienne s’est entretenu avec ses homologues sur les questions internationales et régionales constituant l’épine dorsale de l’actualité internationale.

« Les positions de la Russie et de l’Algérie envers les principaux problèmes internationaux et régionaux sont très proches, quand elles ne coïncident pas », a déclaré M.Poutine lors de sa visite en Algérie. Comme à chaque rencontre, M.Bedjaoui et ses interlocuteurs n’y sont pas allés par trente-six chemins pour exprimer leur satisfaction quant à l’évolution des relations de coopération et de dialogue politique existant entre les deux pays. Cette impulsion nouvelle qu’ont connue ces relations est le résultat des visites effectuées par les deux chefs de d’Etat, MM.Abdelaziz Bouteflika et Vladimir Poutine. La visite du maître du Kremlin à Alger, selon un bilan de la presse russe, a vu la signature de plusieurs documents, notamment un accord sur les rapports économiques, commerciaux et financiers sur l’annulation de la dette de l’Algérie vis-à-vis de la Russie, estimée à 4,737 milliards de dollars ; soit près de 20% de la dette globale. Sur le plan militaire, le montant des contrats signés entre l’Algérie et la Russie se chiffre à 4,54 milliards de dollars.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression