ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le Maroc supprime le visa pour les Algériens

 
L’accès des voyageurs algériens au Maroc n’est plus soumis depuis hier aux formalités de visa.
samedi 31 juillet 2004.

La décision de lever le visa, participe selon les autorités marocaines, d’une volonté sincère et déterminée du Maroc d’inscrire ses rapports avec l’Algérie voisine “dans une dynamique nouvelle, au service du rapprochement entre les deux peuples maghrébins frères”. Cette annulation de la procédure de visa, ajoute la même source, a été annoncée quelque temps seulement après le discours du roi Mohammed VI du Maroc à l’occasion du cinquième anniversaire de son accession au trône et dans lequel il a affirmé qu’il était déterminé à donner une “nouvelle impulsion” aux relations avec les pays voisins du Maroc, notamment avec l’Algérie “sœur”. Juste après cette annonce, l’ambassadeur algérien au Maroc, M. Boualem Bessaieh, a été reçu par le ministre marocain des Affaires étrangères Mohamed Benaïssa qui l’a informé de la décision.

En vigueur depuis 1994, la procédure de visa a été imposée, faut-il sans doute le rappeler, à la suite de l’attentat dans un hôtel de Marrakech commis par des terroristes maghrébins. Rabat avait accusé alors les services de renseignement algériens d’être impliqués dans cet attentat. Une accusation qu’Alger avait rejetée catégoriquement. Dans le cadre du principe de réciprocité, l’Algérie, en guise de réponse à l’imposition par le Maroc de la procédure de visa pour les ressortissants algériens, avait décidé de fermer sa frontière terrestre. Il faut dire qu’à cette époque aussi l’Algérie, en proie à un terrorisme barbare, ne manquait pas d’accuser son voisin de l’Ouest d’être une base arrière du terrorisme. Et depuis, des “orages” affectaient régulièrement les relations entre les deux pays.

D’après Liberté