ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les Français d’Algérie ont voté pour Ségolène Royal

 
Une majorité de français d’Algérie aurait voté pour la candidate socialiste Ségolène Royal selon le quotidien "Le Soir d’Algérie".
mardi 24 avril 2007.

Les Français d'Algérie ont majoritairement voté pour Ségolène Avec près de quatre millions d’Algériens en France et une communauté française importante en Algérie avoisinant les 40 000 ressortissants, les Algériens se sentent concernés par cette élection. Les premières réactions recueillies dans la soirée de samedi, dans les rues d’Alger témoignent de l’intérêt porté par les Algériens à la politique française. Dès l’annonce des résultats du premier tour, les habitants de la capitale ont trouvé, en ces résultats, matière à discuter. Dans un restaurant géré par un Algérien de France, le débat est déjà lancé à quelques minutes seulement de l’annonce des premiers résultats.

Le patron du restaurant a imprimé sur Internet, les premiers résultats classant le candidat de la droite en tête, celle de la gauche à cinq points d’écart du premier et plaçant le candidat centraliste François Bayrou au-devant de Le Pen, qui, lui, s’est contenté de la quatrième position. La feuille imprimée passait d’une table à une autre. « On s’attendait à cela », commente un homme, la cinquantaine. « Franchement, j’ai peur. Je dirais adieu à la France pour cinq ans, si Sarkozy venait à être à la tête de l’Etat », déclare un jeune français, pour qui le choix de la candidate socialiste est celui du respect de la différence et de la diversité culturelle. « J’étais étudiante en France et tout ce qui se passe dans ce pays m’intéresse, moi j’avais l’espoir de voir Bayrou au second tour », lance une cliente de ce restaurant. « Les Français d’Algérie et les immigrés de France doivent se mobiliser pour vaincre Sarkozy. La France ne doit pas être abandonnée aux racistes », a insisté un ressortissant français, visiblement très inquiet de la suite de cette élection.

C’est un fait, Algériens de France et Français d’Algérie tiennent un seul discours : celui qui mènera les deux pays vers la fondation de nouvelles bases de coopération, loin de la culture de la haine et du mépris affichée par le candidat de la droite Nicolas Sarkozy. « Entre nos peuples, il n’y a pas que des discours. Il y a de l’amitié, il y a des alliances de familles, il y a une histoire et surtout un avenir. Alors, nous refusons que tout cela soit gâché par un futur président qui traitera nos familles sur place de racaille et aussi celui qui croit que la violence est dans les gènes », soutient un citoyen algérien. Proches du discours prôné par la candidate socialiste, les Algériens attendent, le ventre serré, l’aboutissement de cette élection. « Nous espérons que nos immigrés retrouvent enfin leur dignité dans leur pays d’accueil », enchaîne une autre personne. Cette volonté a été aisément exprimée par la communauté française à Alger.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après le Soir d’Algérie