ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le PT veut un SMIC de 25.000 DA en Algérie

 
Un SMIC de 25.000 DA en Algérie est l’une des revendications du Parti des Travailleurs dirigé par Louisa Hanoune.
samedi 28 avril 2007.

Louisa Hanoune, président du PT en Algérie La secrétaire générale du parti des travailleurs (PT), Mme Louiza Hanoune, a inauguré la campagne électorale de son parti pour les législatives du 17 mai à partir de Tamanrasset, où elle a animé, mercredi, un meeting auquel ont assisté de nombreux militants et sympathisants du PT. Son deuxième rassemblement a eu lieu, jeudi, dans la wilaya d’Adrar dans le sud de l’Algérie. La secrétaire générale du parti a axé ses interventions sur la défense de la souveraineté nationale et sur les ressources du sous-sol et les richesses naturelles insistant sur la nécessité d’une politique purement algérienne et non dictée de l’extérieur.

Tout en réaffirmant être contre la fermeture des entreprises et ses répercussions sur la situation sociale, la secrétaire générale du PT s’est prononcée en faveur d’un partenariat qui préserve la souveraineté du pays sur les ressources naturelles. Après avoir évoqué les épreuves qu’a traversé le pays et les efforts de reconstruction engagés, Mme Hanoune a souligné la nécessité de « sortir totalement de la crise, par le renforcement de l’indépendance et la souveraineté de la décision de l’Etat qui doit s’impliquer, a-t-elle suggéré, dans le développement de l’agriculture, la santé, les transports, le tourisme et l’industrie lourde dans le sud de l’Algérie ». Le SMIG à 25.000DA constitue également l’une des revendications de parti de Hanoune qui s’est prononcé contre le bradage des entreprises publiques, source de chômage. Le PT a en outre dénoncé les agences privées d’emploi qui pratiquent une nouvelle forme d’esclavage.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression