ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La traque des terroristes s’intensifie en Algérie

 
L’intensification de la lutte antiterroriste en Algérie a permis aux forces de sécurité d’éliminer le terroriste Azzedine Grimèche, le n°2 de katibat el-Ansar de l’ex GSPC.
dimanche 29 avril 2007.

L'ANP porte un coup dur au GSPC en Algérie Vingt-quatre heures après l’élimination en Algérie de Samir Saioud, dit Abou Moussab, numéro 2 d’al-Qaïda au Maghreb islamique, les forces combinées de sécurité viennent encore une fois de réussir un grand coup dans la lutte antiterroriste qu’elles mènent en mettant, avant-hier, à 1h du matin, hors d’état de nuire Grimèche Azzedine, dit Djelloul, considéré comme le n°2 de katibat el-Ansar, la plus importante katibat de l’ex-GSPC. Originaire de Benchoud, ce terroriste âgé de 31 ans est à l’origine de tous les attentats commis ces derniers temps dans l’axe Bordj Ménaïel-Issers-Si Mustapha-Dellys-Sidi Daoud, en passant par Sidi Ali Bouneb et Mizrana.

Il a été éliminé en compagnie d’un de ses adjoints dont le corps est en cours d’identification. Les deux terroristes sont tombés dans une embuscade tendue par les forces combinées à l’entrée de la localité de Mecheref surplombant la ville de Benchoud, à 40 km à l’est de Boumerdès (nord de l’Algérie). Les forces de sécurité ont récupéré, à l’issue de cette opération, deux fusils-mitrailleurs de type Kalachnikov ainsi que trois chargeurs. Ainsi, les forces de sécurité, qui ont éliminé il y a un mois l’ “émir” Soheïb et 27 de ses acolytes à Amizour dans la wilaya de Béjaïa, viennent de démontrer encore une fois toute la détermination de l’État d’en finir avec l’hydre terroriste. Ces éliminations successives, qui interviennent deux semaines après les attentats ayant secoué le Palais du gouvernement et le commissariat de Bab Ezzouar, sont un coup dur pour l’ex-GSPC qui tente vainement de minimiser cette double perte.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Liberté