ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les ambitions nucléaires de l’Algérie sont pacifiques

 
L’Algérie s’est engagée en faveur du nucléaire civil et a ratifié de nombreux accords internationaux pour confirmer ses intentions pacifiques.
mercredi 9 mai 2007.

L'Algérie coopère avec l'AIEA Alger n’a d’ailleurs jamais caché son intention de développer et de renforcer ses capacités en matière d’utilisation pacifique de l’énergie atomique, le nucléaire à usage civil. Ses applications pacifiques sont multiples. L’Algérie possède deux réacteurs nucléaires expérimentaux de 3 et de 15 mégawatts. Le premier, baptisé Nour, installé à Draria, près d’Alger, a été construit par l’Argentine, le deuxième, Essalem, à Aïn Oussera, par la Chine. Ces deux réacteurs sont régulièrement inspectés par l’Agence internationale à l’énergie atomique (AIEA). Il en est fait usage dans les domaines de la santé, de l’agriculture, des ressources en eau et de l’industrie.

L’Algérie développe actuellement un programme avec l’AIEA relatif à la planification énergétique et à l’introduction de l’électronucléaire. Il devait entrer en vigueur cette année et s’étalera sur deux ans. Ce programme est consacré aux traitements en santé, aux ressources en eau et bien d’autres applications encore. L’AIEA a coorganisé à Alger une réunion régionale sur le dossier de la non-prolifération des armes nucléaires avant la fin de 2006.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Liberté