ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Bouteflika à Annaba pour rassurer l’Algérie

 
Abdelaziz Bouteflika a effectué une visite dans la capitale de l’Est de l’Algérie, Annaba, où il a inauguré plusieurs projets à caractère socioéconomique.
mercredi 16 mai 2007.

Abdelaziz Bouteflika à Annaba dans l'Est de l'Algérie Le chef de l’Etat Abdelaziz Bouteflika a parcouru d’un pas alerte le trajet allant de l’avant-port au siège de la wilaya, en passant par le Cours de la Révolution, principale artère de la ville. Il s’est arrêté devant les barrières dressées des deux côtés de son itinéraire pour serrer des mains et embrasser des jeunes femmes qui lançaient des youyous. Yahia Bouteflika et Viva l’Algérie, criait la foule en agitant des portraits du chef de l’Etat, ainsi que des fanions et banderoles aux couleurs nationales. Il a entamé son parcours par la pose de la première pierre d’un nouvel aéroport qui permettra une augmentation du trafic aérien. Ce projet d’une capacité de 700.000 passagers/an, extensible ultérieurement devrait coûter 943.889.000,00DA, sera réalisé dans un délai de 14 mois. La visite s’enchaîne avec d’autres projets aussi importants inscrits dans le programme du chef de l’Etat, notamment celui du téléphérique dont la station est à l’arrêt depuis plus de 10 ans.

Le président, dans son constat, en longeant ce chemin jusqu’au cap de Gard, sur une distance de 1400m, s’est montré très satisfait quant à la réalisation du projet, puisque, dira-t-il, « cette réalisation est un premier point positif pour la wilaya d’Annaba, notamment en matière de tourisme ». Une autre étape de la visite du président de la République a été celle du site du nouveau port de pêche de Chetaïbi. Un projet pour lequel une enveloppe financière de 6,5 milliards de dinars a été débloquée. Sur ce point, le président de l’Algérie a déclaré que la région de Chetaïbi est la plus riche et la plus belle qui mérite une réelle prise en charge et une exploitation des ressources halieutiques où il dira : « La région de Chetaïbi est capable, à elle seule, de donner un élan au tourisme ». La halte du président de la République a été le pôle universitaire d’El Bouni. La réalisation de cette première tranche, était inaugurée par le dépôt de la première pierre et deuxième tranche de ce pôle qui d’ici 2009, dotera Annaba d’un pôle universitaire grandeur nature, d’une capacité de 16.000 places pédagogiques et 8000 lits.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression