ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les élections en Algérie remportées par le FLN

 
Les élections législatives organisées en Algérie ont été remportées par le FLN avec 136 sièges sur les 389 de l’Assemblée Populaire Nationale.
vendredi 18 mai 2007.

Yazid Zerhouni annone les résultats des élections en Algérie Le FLN termine loin devant les deux autres partis de la coalition présidentielle, le Rassemblement National Démocratique (RND) et le Mouvement pour la Société de la paix (MSP), qui arrivent deuxième et troisième, avec 61 et 52 sièges, respectivement. Les listes indépendantes ont remporté 33 sièges, ce qui les place en quatrième position. Le Parti des Travailleurs (PT) a obtenu 26 sièges, le Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD), 19. Les élections législatives en Algérie ont été fatales au Mouvement El Islah, qui n’a emporté que trois sièges, un revers cuisant après la troisième place obtenue en 2002. Ce très faible score a été attribué à une crise interne à la veille des élections, qui a entraîné le départ du fondateur du parti, Abdallah Djaballah.

Seuls 36,51 pour cent des électeurs inscrits sont allés voter jeudi, un net recul par rapport aux 46,17 pour cent qui s’étaient rendus aux urnes lors du scrutin législatif de 2002. Mais malgré cette faible participation, les responsables des principaux partis se sont dit satisfaits des résultats de ces élections. Au nom du Parti des Travailleurs, Louisa Hanoune a déclaré que cette élection constituait "une victoire pour la démocratie" en Algérie. Le Ministre de l’Intérieur Noureddine Yazid Zerhouni a réfuté les allégations d’irrégularités et de manipulations, affirmant qu’elles n’avaient concerné qu’un très petit nombre de bureaux de vote. Il a souligné que le gouvernement avait pris des mesures efficaces pour assurer la transparence, et que les éventuels problèmes avaient été corrigés rapidement.

Synthèse de Rayane
D’après Magharebia