ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie payera plus pour ses pèlerins

 
L’Algérie devra débourser plus d’argent pour une meilleure prise en charge de ses pèlerins en Arabie Saoudite notamment sur la question du logement.
mardi 22 mai 2007.

L'Algérie veut mieux prendre en charge ses pèlerins Pour la prochaine saison du pèlerinage, la commission a signé des contrats de location pour 75 immeubles retenus par la délégation algérienne, lors de sa visite de prospection effectuée il y a un mois. Selon le conseiller du ministre et chargé de la communication, M. Tamine, « le prix de location a considérablement augmenté, cette fois-ci, enregistrant un différence de 8 milliards de centimes par rapport à l’année dernière. Cette différence sera supportée par la commission nationale du hadj et la banque centrale d’Algérie et on évitera ainsi une révision du coût du hadj à la hausse pour les futurs pèlerins ». Le ministère rassure sur ce point que le coût du hadj qui était estimé à 16 millions de centimes, frais de l’hébergement et le transport sans compter les frais du billet d’avion, sera maintenu même après cette révision.

Lors de sa réunion d’évaluation du travail de la délégation, la commission nationale a annoncé l’augmentation du quota des hadji qui est passé de 35.000 à 36.000 dont 4.000 « hors quota ». Le représentant du département de Ghalamallah précise sur ce point que « le ministère a demandé aux autorités saoudiennes une augmentation du quota pour l’Algérie. Une demande qui a été satisfaite après négociation ». Concernant les agences de voyage, agréées pour El Hadj, leur nombre a aussi augmenté passant de 14 à 18 dont 16 privées et 2 publiques. Rappelons que pour les inscriptions à la prochaine saison du hadj qui ont débuté le 22 avril dernier jusqu’au 21 juin, il sera interdit aux personnes ayant déjà accompli ce rite de s’inscrire avant une période de cinq ans. Une mesure qui a été adoptée le 8 mai 2006 par le conseil interministériel ayant regroupé les départements impliqués dans l’opération du hadj dont celui des affaires religieuses, des affaires étrangères, de l’intérieur et des collectivités locales, des transports et de la santé.

Synthèse de Ahlem, www.algerie-dz.com
D’après le Quotidien d’Oran