ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Les Algériens préfèrent la Tunisie

 
L’image de marque de la Tunisie reste intacte en Algérie où des centaines de milliers d’Algériens préparent leur départ en vacances dans les principales stations balnéaires tunisiennes.
vendredi 25 mai 2007.

Un complexe touristique à Djerba en Tunisie Grâce à l’amélioration de leur pouvoir d’achat, les Algériens sont de plus en plus nombreux à vouloir passer des vacances au bord de la mer. Mais faute d’infrastructures suffisantes, l’écrasante majorité se tournent vers les pays voisins pour se détendre quelques jours. A défaut de pouvoir changer en goûtant par exemple au sable des plages marocaines, nos compatriotes se dirigeront, dans leur majorité, sur les sites tunisiens, par la frontière terrestre, un moyen des plus économiques. Une partie des estivants, disposant d’un budget moins serré, préfèrent toutefois éviter les tracasseries et les longues files d’attente aux frontières.

Pour cela ils prennent l’avion. Mais les deux compagnies, Air Algérie et Tunis Air, ne peuvent répondre à la totalité de la demande, gonflée de surcroît par les œuvres sociales des entreprises et institutions publiques. Une autre perspective s’ouvre cette année aux vacanciers avec la réouverture de la ligne maritime Alger-Tunis à bord de ferrys d’Aigle Azur/Cnan. Environ 1,2 million d’Algériens iront en Tunisie Les 1,5 million d’Algériens attendus par les tour-opérateurs et agences de voyages, vont donc, à cause des restrictions dans l’octroi de visas Shenguen, se tourner vers les pays arabes, plus précisément maghrébins. Pour rappel, la Tunisie a reçu en 2006 environ 1 million d’Algériens. Cette année, on s’attend à une progression de 20 %. En effet, la destination Tunisie est de loin la plus demandée par les clients. Elle représente 60 %, voire 80 % des voyages organisés par les agences de tourisme algériennes.

Synthèse de Mourad, www.algerie-dz.com
D’après le Jeune Indépendant