ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

La lutte contre la corruption en Algérie piétine

 
La lutte contre la corruption en Algérie tarde à se confirmer sur le terrain malgré les engagements du gouvernement pour en faire une priorité nationale.
lundi 28 mai 2007.

La corruption mine l'économie en Algérie L’invité de l’émission “En toute franchise”, Abdelmadjid Mahrèche, inspecteur général des Douanes algériennes, a confié que son institution, en sa qualité de membre de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), s’est dotée d’un “programme de lutte anticorruption qui commence à donner ses fruits”. Cela grâce, notamment à “l’informatique, la gestion transparente et les actions de formation”, a-t-il précisé. M. Mahrèche a, en outre, rappelé que les douanes souffrent d’un “sous-effectif” et que les 14 000 fonctionnaires, tous grades confondus, qui y travaillent représentent un chiffre “très insuffisant” au regard des missions assignées et de l’étendue du vaste territoire de l’Algérie. Selon lui, les douanes, grâce à ses 7 écoles, va augmenter ses effectifs. “Un douanier formé est un bon douanier”, a-t-il noté, en estimant dans le même temps que “la formation contribuera au renforcement de l’éthique aux douanes”.

Sur le chapitre de la contrebande, le responsable a laissé entendre que celle-ci touche non seulement les pièces détachées et les produits d’alimentation, mais “plus grave” encore la drogue. Selon lui, les douanes ont saisi à elles seules 10 tonnes de drogue en 2004, 6 tonnes en 2005 et plus de 2 tonnes l’année dernière en Algérie. “Nous commençons à devenir un pays de consommation de drogue et de culture”, a déclaré M. Mahrèche. Outre “le renforcement des frontières terrestres est et ouest, à travers notamment l’étroite collaboration avec les services de sécurité”, ce dernier a affirmé que le dispositif sera plus étoffé à l’avenir pour “réduire le franchissement de nos frontières par les contrebandiers”, qui disposent actuellement d’un “armement très lourd”, qui a déjà coûté la vie à 13 douaniers à Tébessa.

Synthèse de Rayane, www.algerie-dz.com
D’après Liberté