ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Explosion de gaz près d’Alger

 
Une dramatique explosion de gaz à Aïn Allah près d’Alger a causé trois morts, quatre blessés, et d’importants dégâts matériels à un immeuble de la cité des 550 logements.
mardi 29 mai 2007.

Sonelgaz accusée de négligence suite à l'explosion de gaz près d'Alger L’explosion a été signalée vers midi, dans un local commercial, d’environ 25 m2, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble de sept étages de la cité des 550 logements à Aïn Allah, à Alger. A l’origine de ce drame, qui a frappé cette paisible cité, une fuite de gaz. Outre les dégâts humains cités, l’explosion a détruit sept locaux commerciaux mitoyens. L’appartement situé au-dessus du local où a eu lieu l’explosion, est complètement « éventré ». La dalle défoncée, laissait place à une odeur nauséabonde émanant d’un égout éclaté. Les suintements vont directement dans la cave remplie de décombres. Les agents de la Protection civile, assistés par les éléments de la police scientifique, sont à pied d’oeuvre. Ils essaient de déterminer l’origine de l’explosion.

Pourtant, les habitants sont catégoriques : l’accident est dû à une fuite de gaz. Et la situation dure depuis plus d’une année. Les citoyens, rencontrés sur les lieux affirment avoir vainement fait appel à la Sonelgaz. Hier, les habitants de la cité des 550 logements avaient tous la tête près du bonnet. Ils étaient tous à bout de nerfs. Le moindre petit geste déplacé risque de les faire sortir de leurs gonds. Il suffisait de peu pour que la situation dégénère. Tous, sans exception, pointent un doigt accusateur sur la Sonelgaz. Il y a lieu maintenant de se demander si Sonelgaz joue réellement son rôle. Sinon, comment explique-t-on le fait qu’on ait attendu que les choses tournent au drame ?

Synthèse de Kahina, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression