ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Ouverture en Algérie de la saison estivale

 
La nouvelle saison estivale qui commence en Algérie sera un test pour le ministère du tourisme qui ambitionne de relancer le secteur touristique dans notre pays.
vendredi 1er juin 2007.

Une plage en Algérie Prenant en considération les orientations du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, lors de sa visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Annaba dans l’Est de l’Algérie, notamment dans les zones d’expansion touristique de Chetaïbi, Oued Bagrat, Sidi Salem et de Aïn Achir, et à l’instar de nombreux autres sites du littoral, la wilaya de Tipasa, site phare pour le tourisme balnéaire et culturel, lance officiellement, le 31 mai, le « Plan bleu ». Pour cette saison estivale, Tipasa a bénéficié de plus de 60 millions de dinars consacrés aux seuls préparatifs de ce défi national d’accueil, chaque année renouvelé, et promettant d’être encore meilleur partout dans le pays. Les estivants auront accès à 43 plages ouvertes à la baignade (42 en 2006). Pour réhabiliter l’accès aux plages, la réfection et le relookage des postes de secours de la Protection civile, la mise en place de fontaines et autres sanitaires ou services publics 42,3 millions de dinars ont été dégagés à cet effet.

Le nombre d’emplois offerts cet été, est évalué à 2000 postes au service des baigneurs qui auront un droit d’accès gratuit aux plages, disposeront de 79 douches et 117 sanitaires aménagés, 60 points d’eau potable installés sur les plages et autres aires de jeu pour les enfants et amateurs de sport. S’agissant des concessions des plages, elles se feront de gré à gré au niveau communal. Tipasa a, par ailleurs, bénéficié de 46 projets de l’opération « Blanche Algérie » dont 22 pour le nettoyage exclusif des plages et le reste à des actions d’entretien et d’embellissement dans les quartiers et les cités de plusieurs communes. Pour le transport des vacanciers, 42 lignes desservant les plages ont été créées. Le « Plan Azur » prévoit un programme de sécurité de proximité avec la participation d’agents de police qui sillonneront les plages ainsi que des gendarmes qui assureront l’exécution du « Plan Delphine » pour la sécurité des estivants sur les routes, sur les plages et dans les différents centres d’accueil.

Synthèse de Billal, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression