ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

Le gouvernement en Algérie légèrement remanié

 
L’Algérie a effectué un léger remaniement ministériel avec la reconduction par d’Abdelaziz Belkhadem à la tête du gouvernement algérien.
mardi 5 juin 2007.

Abdelaziz Bouteflika reconduit le gouvernement en Algérie Sans procéder à de grands remaniements dans son équipe gouvernementale, le chef de l’Etat, en approuvant la proposition de M. Belkhadem, semble accorder une nouvelle fois sa confiance aux mêmes ministres constituant cette équipe depuis plus de deux années. Seul changement notable, Mohammed Bedjaoui, en charge de la diplomatie algérienne depuis mai 2005, a quitté le gouvernement cédant ainsi la place à M. Mourad Medelci, ancien ministre des Finances qui aura la lourde tâche de représenter l’Algérie à l’extérieur. Une représentation que l’on veut apparemment économique vu le parcours de M. Medelci. Le ministère des Finances a été confié à M. Karim Djoudi, épaulé dans sa mission par la ministre déléguée chargée des réformes financières, Mme Fatiha Mentouri. Une chevronnée des questions financières indiquant, de toute apparence, la volonté du chef de l’Etat à accélérer les réformes bancaires qui tardent à se concrétiser.

Autre changement notable, de toute évidence, l’éviction de M. Mohamed Nadir Hamimid du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme. Lequel a été confié à M. Noureddine Moussa, ancien ministre du Tourisme. Un changement qui ne peut que traduire l’insatisfaction du chef de l’Etat quant à la performance de M. Hamimid dans la réalisation de son programme du million de logements dans le cadre du programme présidentiel de relance économique de l’Algérie. A deux années de la fin de son second quinquennat, le chef de l’Etat se doit d’honorer son engagement quant à la réalisation du programme de logements promis lors de la campagne électorale des présidentielles de 2004. Pour ce, M. Nouredine Moussa a été chargé de donner un second souffle aux différents programmes de logements. L’autre départ remarquable, c’est certainement celui de M. Yahia Guidoum, ministre de la Jeunesse et des Sports et son remplacement par M. El Hachemi Djiar qui était au département de la Communication.

Synthèse de Samir, www.algerie-dz.com
D’après La Tribune