ACCUEIL     RENCONTRES     DONATION     FORUM

L’Algérie à l’heure du Bac 2007

 
Les épreuves du Bac 2007 ont débuté ce matin en Algérie où 699.695 candidats tenteront de décrocher leur passeport pour l’université.
samedi 9 juin 2007.

Des candidats au Bac 2007 en Algérie Il est certain que ces prétendants à un visa d’accès à l’université seront pris, dès les premières heures de cette matinée, à un déferlement de sentiments multiples. Voire même, tout à fait contradictoires. Il s’agit, d’abord, de la joie des retrouvailles entre anciens camarades de classe, puisque chacun de ces candidats aux épreuves du BAC 2007 en Algérie a dû marquer un temps d’isolement pour se préparer aux mieux à une étape décisive de son avenir. Ensuite, il y a cette folle envie de décrocher ce fameux sésame aux études supérieures. Mais les inscrits aux épreuves du Baccalauréat sont aussi en proie au stress et à beaucoup d’appréhensions. Une forte inquiétude en somme que l’on peut justifier, notamment par l’annulation du rachat et l’inexistence d’une deuxième session.

Ce sont là, les deux orientations majeures du département de la tutelle, inspirées d’un programme de réforme mis en place depuis l’élection du président Abdelaziz Bouteflika. Et c’est en tenant compte des efforts titanesques consentis dans le sillage de la réforme du système éducatif que le ministre Benbouzid a, lui même, prédit un taux de réussite avoisinant les 70% pour cette session 2007. Soit près de 20% de plus par rapport à l’année précédente. Les candidats au Bac 2007 en Algérie sont répartis à travers 2070 centres d’examen au niveau national et encadrés par 110.000 surveillants. Il est aussi prévu 41 centres de correction et 25.000 professeurs correcteurs pour cet examen dont les résultats seront proclamés le 5 juillet prochain. Sur un total de 699.695 candidats, le nombre de scolarisés s’élève à 436.624 (62,4%), alors que celui des candidats libres est de 263.071 (37,6%).

Synthèse de Souad, www.algerie-dz.com
D’après l’Expression