PDA

Voir la version complète : Sonelgaz : Sept nouvelles centrales opérationnelles en 2009


azouz75
27/10/2008, 16h43
Aux connaisseurs, le plan de financement bouclé et entamé.;)
--------------------------------------------------------------------

Le groupe Sonelgaz va se renforcer avec 7 nouvelles centrales électriques à Larbaâ (Blida), Batna, Relizane, M’sila, Annaba, Oran et au port d’Alger à partir de 2009.




L’annonce a été faite hier par Noureddine Bouterfa, PDG de Sonelgaz, lors d’une visite d’inspection dans la centrale de Larbaâ.

Avec l’entrée en service de ces nouvelles infrastructures d’une capacité globale de 3500 mégawatts, la production nationale en électricité connaîtra, ajoute M. Bouterfa, une nette augmentation de 50% par rapport au taux actuel. A priori, Sonelgaz aura une réserve d’énergie électrique « très appréciable » en 2009, qui lui permettra, note M. Bouterfa, de « gérer le réseau d’électricité sans contrainte et de satisfaire toute la demande ».

Prévue pour être opérationnelle en septembre 2009, la réalisation de la centrale électrique de Larbaâ, qui s’inscrit dans le cadre du programme d’urgence lancé par Sonelgaz pour faire face à la demande nationale « urgente » en énergie électrique et assurer la sécurité de l’alimentation en énergie électrique de la région centre du pays.

Il y a lieu de rappeler que Sonelgaz a été mise à rude épreuve l’été dernier où de nombreuses wilayas du pays ont été durement affectées par des coupures intempestives d’électricité pendant plusieurs jours, suscitant la grogne de la population.

Par ailleurs, les régions du Sud ne sont pas en reste. Pour M. Bouterfa, un programme spécial d’une trentaine de centrales électriques est en cours de réalisation dans le Sud.

Le coût global pour augmenter la production s’élève à 6 milliards $.

S’agissant de l’approvisionnement national en gaz naturel, M. Bouterfa a rappelé la nécessité de maintenir la réalisation de 300 projets par année pour atteindre un taux national de pénétration de 50% en 2011.
Ce taux est de 41% en 2008. Le PDG de sonelgaz a rassuré la population, en estimant que son groupe n’a pas l’intention d’augmenter les tarifs de l’électricité.

(c) el watan 27/10/2008

icosium
27/10/2008, 16h47
La production nationale d'électricité devrait connaître une amélioration sensible dès l'année prochaine avec une enveloppe budgétaire estimée à six milliards de dollars, a annoncé hier le P-DG de Sonelgaz, M. Nouredine Bouterfa, à Larbaa. La réception de plusieurs centrales électriques à travers plusieurs régions du pays devrait booster, a-t-il précisé, la production électrique nationale. Globalement, le réseau électrique national aura une capacité de production en 2009 de près de 3.500 mégawatts, ce qui, selon le premier responsable de Sonelgaz, donnera plus «de tonus» à l'alimentation domestique et industrielle à travers le pays. L'entrée en production, à compter du premier trimestre 2009, des centrales électriques de Larbaa (Blida), Batna, Relizane, M'sila, Annaba, Oran et du port d'Alger va se traduire par une hausse de la production nationale d'électricité de l'ordre de 50 % par rapport au taux actuel. Ces 7 centrales électriques et d'autres infrastructures similaires dont l'entrée en production est prévue également pour l'année prochaine, a-t-il précisé, développeront une capacité de production globale de 3.500 Mégawatts. En outre, la réserve d'énergie électrique pour 2009 sera également «très appréciable», selon M. Bouterfa pour qui Sonelgaz est en mesure d'assurer un approvisionnement régulier de la demande d'électricité. Pour le Sud du pays, un programme spécial a été élaboré pour intégrer ces régions au réseau national d'électricité, notamment dans les régions sahariennes éloignées ou enclavées. Une trentaine de centrales électriques sont en cours de réalisation dans le Sud du pays, a souligné M. Bouterfa.

Le P-DG de Sonelgaz, qui a assuré qu'il n'y aura pas d'augmentation des tarifs de l'énergie électrique, du moins pour le moment malgré les énormes investissements pour améliorer la production, n'a pas pour autant donné plus de précisions sur les coupures, récurrentes dans certaines régions du pays, ni expliqué leur durée parfois importante.

Plusieurs projets sont ainsi en cours de réalisation par Sonelgaz pour autant augmenter la production nationale que pour améliorer le réseau algérien en vue d'une interconnexion plus intégrée aux réseaux internationaux, notamment en direction de l'Europe via les connexions maghrébines. Quant à l'approvisionnement national en gaz naturel, le premier responsable de Sonelgaz a confirmé la réalisation de 300 projets par année pour atteindre un taux national de pénétration de 50 % en 2011 (1,7 million de foyers raccordés) contre 41 % actuellement.

Le Quotidien d'Oran
par Ali Babès

Cookies