PDA

Voir la version complète : Elsewedy Câbles ouvre son usine à Ain Defla


mendz
28/10/2008, 08h16
Elsewedy Câbles Algeria SPA, filiale du leader de production de câbles au Moyen- Orient et en Afrique, a annoncé sa participation à la quatrième édition du Salon Algeria Electricity & Water Expo prévu du 28 au 30 octobre 2008.

Cette présence permanente aux manifestations économiques, notamment celles à caractère professionnel, traduit, selon ses responsables, la volonté d’Elsewedy Câbles de s’inscrire pleinement dans le processus de développement de l’industrie nationale du câble. Dans ce cadre, Elsewedy a construit sa première usine dans la région de Aïn Defla. L’usine sera opérationnelle avant la fin 2008.

Premier investissement direct étranger de cette dimension dans le domaine de la câblerie, ce projet d’un montant de 50 millions de dollars US permettra la création de 250 emplois directs et de tout un écosystème de sous-traitants et d’emplois indirects. Des ingénieurs, issus des universités algériennes, ont bénéficié de cycles de formation en Algérie et à l’étranger sur les plus récentes technologies qui équiperont l’usine. Cette usine d’une superficie de 5 hectares produira 15 000 tonnes de câbles en cuivre et en aluminium, parmi lesquels des câbles basse tension, des câbles d’instrumentation et des conducteurs aériens. “L’implantation d’Elsewedy Câbles en Algérie est un choix stratégique qui s’inscrit dans notre dynamique de croissance à l’international”.

“Notre présence au Salon Algeria Electricity & Water Expo nous ouvre l’opportunité d’aller à la rencontre de nos clients et partenaires et de valider notre démarche visant à offrir des produits de grande qualité au marché algérien et étranger”. Elsewedy Câbles produit des câbles de haute qualité qui assure à ses clients une plus grande sécurité. Elsewedy Câbles qui se définit comme un “fournisseur de solutions énergétiques” exporte plus de 20% de sa production vers le marché européen où les standards de sécurité sont parmi les plus stricts au monde. Dans son domaine d’intervention, Elsewedy Câbles a passé avec succès les épreuves de certification sur le double plan national et international.

Les produits et processus Elsewedy sont certifiés et approuvés par des organismes internationaux tels que ISO, Basec, CE, Kema, etc. En Algérie, Elsewedy a obtenu les acceptations du Centre de recherche et de développement de l’électricité et du gaz (Credeg) de la société Sonelgaz pour différents types de câbles. À terme, Elsewedy Câbles Algeria projette de développer son activité dans les trois grands pôles d’expertise du groupe, en l’occurrence : produits électriques, câbles et fils, ainsi que la réalisation de projets-clés en main. Dans la câblerie et fils, Elsewedy Câbles propose l’une des gammes les plus complètes allant de la basse tension aux câbles spéciaux en passant par la moyenne tension, haute et la très haute tension pouvant atteindre les 400 KV. Le groupe dispose de la technologie qui lui permet de proposer des câbles de garde à fibres optiques ainsi que des câbles en fibres optiques. Des entreprises de renommée mondiale font confiance aux produits d’Elsewedy Câbles à l’instar de Siemens, Alstom, Schneider Int, ABB int, Ansaldo, etc.

Nabila SaÏdoun (Liberté)

Bennis
28/10/2008, 11h11
..............

djayez
28/10/2008, 11h54
Quelle est l'utilité de cet investissement vu qu'e l'algerie dispose deja de ll'enacab de biskra?

L’américain General Cable acquiert l’entreprise publique Enicab
http://www.lemaghrebdz.com/admin/folder01/vide.jpg La signature de l’accord d’ouverture du capital social de l’entreprise des industries du câble (ENICAB) de Biskra, relevant de la SGP Cabeleq, à la multinationale Générale Câble, leader dans la fabrication de câbles au niveau mondial, à été récemment signé à Biskra A rappeler que la câblerie de Biskra est privatisée après le feu vert donné par le Conseil des participations de l’Etat (CPE) réuni dernièrement sous la présidence du chef du gouvernement. Selon Selamane, PDG d’ENICAB, Générale Câble fait une bonne affaire, et ENICAB aussi, dans la mesure où cette privatisation aurait pour finalité de profiter à l’entreprise publique pour renforcer sa présence, tant en Algérie qu’à l’étranger, ensuite pour lui permettre d’avoir un libre accès aux marchés étrangers afin d’y placer plus aisément ses produits et enfin de bénéficier des retombées en matière d’innovation et de transfert de technologies. La privatisation va profiter, aussi, au Trésor public qui va empocher en devises l’équivalent de 70% de son capital, et, « cerise sur le gâteau », les dettes de l’entreprise seront effacées par le repreneur. Le montant de la transaction n’a pas été divulgué. General Cable s’est engagé à ne pas effectuer de plan social et à moderniser l’Enicab en réalisant de nouveaux investissements pour développer la production du câble électrique de haute tension. L’Enicab détient 40% du marché algérien du câble électrique. En 2007, elle a réalisé un chiffre d’affaires de 73 millions d’euros. Selon le communiqué de General Cable, Enicab est le principal fournisseur de Sonelgaz en câbles électriques. il faut dire que General Cable Corporation (NYSE : BGC) est l’un des principaux fournisseurs à l’échelle mondiale de produits fils et câbles pour les marchés de l’énergie, de l’industrie et des communications. En effet, Enica Biskra, se trouve sur un site de plus de 34,80 hectares dont environ 9,30 hectares d’usine de fabrication, d’entrepôts et de bureaux. La société a l’intention d’investir fortement dans cette entreprise, principalement pour les régions en rapide croissance du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord, deux régions où la demande potentielle en fils et câbles dépasse les quatre milliards d’euros. Le projet d’investissement de la société sur les quelques prochaines années devrait dépasser les 20 millions d’euros et se focaliser sur la mise à niveau et l’expansion des capacités des produits au niveau des câbles de distribution d’électricité moyenne tension, ainsi que des câbles destinés aux applications industrielles, tant pour le marché national que pour l’export vers les marchés voisins d’Afrique du Nord et d’Europe. Par ailleurs, la société investira dans la formation des collaborateurs dans le domaine de l’optimisation de la fabrication (méthode LEAN) et de l’efficience en fabrication. « Nous sommes très heureux d’être un partenaire du gouvernement algérien dans la privatisation de l’industrie des fils et câbles, ce qui va accroître la croissance et le développement », a déclaré Domingo Goenaga, vice-président exécutif et PDG de General Cable Europe. « Enica Biskra dispose d’une solide plate-forme d’actifs et d’un personnel talentueux, dirigé par l’équipe de direction. Ensemble, nous allons être en mesure d’investir dans l’entreprise et dans le personnel et de les faire progresser pour donner une entreprise gagnante dont la présence s’étend partout en Europe et dans la région voisine du Moyen-Orient. ». « L’acquisition d’Enica Biskra représente la toute dernière mesure pour positionner General Cable comme leader mondial en systèmes de câblerie pour l’infrastructure énergétique, ce qui a débuté avec le rachat de BICC en 1999 », a pour sa part confié Gregory B. Kenny, président-directeur général de General Cable. « General Cable s’attend à ce que le chiffre d’affaires annuel dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord atteigne au moins les 200 millions d’euros une fois ce projet d’investissement mis en œuvre. Cette acquisition établit une importante position dans ces marchés et met en place une plate-forme à partir de laquelle il sera possible d’investir et de grandir encore plus dans la région », a-t-il conclu. General Cable est un leader mondial du développement, de la conception, de la fabrication, de la commercialisation et de la distribution de produits fils et câbles en cuivre, aluminium et fibre optique pour les marchés de l’énergie, de l’industrie et des communications.
Samira Hamadi

Cookies