PDA

Voir la version complète : RAND Corporation fait pression sur le Pentagone pour lancer une guerre


zek
02/11/2008, 07h46
Selon des articles issues de la meilleure presse traditionnelle chinoise, RAND Corporation a récemment présenté au Pentagone une proposition choquante faisant pression pour lancer une guerre contre une grande puissance étrangère afin de chercher à stimuler l’économie étasunienne et prévenir la récession.


Un vif débat s’en est alors suivi en Chine sur qui pourrait être la puissance étrangère, avec la Chine elle-même ainsi que la Russie et même le Japon soupçonnés d’être la cible de l’agression.


Ces articles citent des sources d’informations françaises qui auraient découvert la proposition, dans laquelle RAND a suggéré que les 700 milliards de dollars assignés au renflouage de Wall Street et des banques en faillite servent plutôt à financer une nouvelle guerre qui, à son tour, revigorera les marchés boursiers faiblissants.


RAND Corporation est une ONG notoirement puissantes avec des liens profonds au complexe militaro-industriel étasunien, ainsi que des relations imbriquées avec les fondations Ford, Rockefeller, et Carnegie.


La direction actuelle de RAND inclue Frank Charles Carlucci III, ancien Ministre de la Guerre et directeur adjoint de la CIA, Ronald L. Olson, sommité du Council on Foreign Relations et ancien Ministre du Travail, et Carl Bildt, membre supérieur des Bilderberg et ancien Premier Ministre suédois.


Carlucci fut président du Groupe Carlyle de 1989 à 2005 et supervisait les bénéfices gargantuesque des contractants de la guerre, faits suite à l’invasion de l’Afghanistan après le 11/9. Le Groupe Carlyle a aussi reçu des fonds d’investissement de la famille Ben Laden.


La proposition effrontée de RAND conseillerait vivement que puisse être lancée une nouvelle guerre qui profiterait à l’économie, mais soulignerait que le pays visé devrait être une puissance majeure influente, et non pas un petit pays de la taille de l’Afghanistan ou de l’Irak.


Les articles ont suscité une vague de débats publics et de la tension en Chine au sujet de l’éventualité d’un nouveau conflit mondial se profilant à l’horizon.


Sohu.com, le plus grand média de Chine, spécule que l’objectif de la nouvelle guerre serait probablement la Chine ou la Russie, mais qu’il pourrait aussi être l’Iran ou un autre pays du Moyen-Orient. Le Japon a aussi été mentionné comme cible potentielle car il détient la majorité de la dette des États-Unis.


La Corée du Nord a été envisagée comme cible, mais exclue parce que l’ampleur de cette guerre ne correspondrait pas aux besoins de RAND.


La proposition attribuée à RAND va de pair avec les commentaires récents de Joe Biden, Colin Powell, Madeleine Albright et d’autres, concernant la « garantie » du fait que Barack Obama sera confronté à une « crise internationale » majeure dès son entrée en fonction.



Elle arrive aussi suite à une alerte de Michael Bayer, président d’un important groupe consultatif du Pentagone, qui se fait l’écho de la déclaration selon laquelle la prochaine administration fera face à une crise internationale dans les mois de son entrée en fonction.



On pourrait espérer que des personnes sages, ou du moins saines d’esprit, qui ne souhaitent pas entamer une guerre nucléaire mondiale, comme les généraux supérieurs de l’armée qui ont menacé de démissionner si Bush ordonnait d’attaquer l’Iran, s’opposeront à la proposition de RAND. L’amiral William Fallon, le chef du commandement central étasunien, a démissionné en mars l’année dernière à cause de son opposition à la politique de l’administration Bush envers l’Iran.

Les traductions du chinois en anglais ont été fournies par Yihan Dai.

source Info War.

absent
02/11/2008, 10h52
la Rand est un lobby hyperpuissant dans les milieux politiques americains, il est très dangereux qu'elle tienne un tel discours, un zombie comme McCain peut être influencer par ses propositions...

il y a peu un superbe documentaire est passé sur une chaine française et où on voyais en fait que les E-U sont déjà en guerre contre la Chine ! seulement c'est pas une guerre chaude, mais économique, technologique, services secrets ! on a notamment évoqué un avion chinois qui a percuté un avion espion americain au large de taiwan, qui se trouve être un point de tension entre les deux super-puissance !

les abris sousterrains et antinucleaires restent d'actualité à mon avis :mrgreen: :lol:

Cookies