PDA

Voir la version complète : Ahmadinejad voit l’effondrement des “durs” comme une chance pour propager l’islam


Thirga.ounevdhou
02/11/2008, 18h19
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a prédit jeudi que l’effondrement imminent des “durs” est une bonne occasion pour propager l’islam et étendre la révolution islamique. Sans mentionner par son nom les États-Unis, Ahmadinejad a dit que les “pouvoirs d’intimidation” étaient sur le point de s’effondrer parce qu’ils sont détestés par les nations du monde, selon IRNA, l’agence de presse iranienne.

Au cours d’une réunion de “savants” islamiques et de chefs religieux, Ahmadinejad a déclaré que “toutes les nations sont à la recherche d’une nouvelle voie depuis qu’ils ont perdu confiance dans les grandes puissances.”

La situation actuelle “est une chance immense de présenter la pensée et les idéaux islamiques purs , ainsi que la révolution islamique d’Iran” a-t-il dit.

Le lieutenant-colonel israelien à la retraite Jonathan Halevi, un expert en contre-terrorisme, expliquait plus tôt à CNSNews.com lors d’une interview, que l’Iran utilisait le mouvement terroriste libanais Hezbollah comme un “bras long” pour répandre sa révolution islamique à travers le monde.

Dans un discours à l’ONU le mois dernier, Ahmadinejad avait déclaré que ”l’Empire Américain dans le monde était en fin de route.”

Ces derniers commentaires d’Ahmadinejad viennent un jour après que le Président du Parlement iranien Ali Larijani ait menacé les États-Unis, avec des attentats suicide en réponse au raid américain contre les insurgés à la frontiere Syrienne au début de cette semaine.

“Les Etats-Unis ne doivent pas croire que ses actions malveillantes resteront sans conséquence” a déclaré Larijani cité par l’IRNA mercredi.

“Au cours des deux derniers mois, les États-Unis ont attaqué à plusieurs reprises le Pakistan et ont tué des dizaines de Pakistanais sous prétexte de lutte contre le terrorisme” a-t-il dit.

“Cette fois-ci, les États-Unis ont commis un crime contre la Syrie … cet acte représente une nouvelle étape franchie par les États-Unis au Moyen-Orient.”

Larijani a dit qu’Israël et les États-Unis sont vulnérables aux attentats-suicides. Il a mis en garde les États-Unis que de telles “manœuvres enfantines leur coûteront très cher” et qu’ils doivent veiller à ne pas “courir au milieu des mines semées par les kamikazes.”

“Il faut une détermination forte pour faire le travail à l’instar de celle du martyr Mohammad Hossein Fahmideh”, a-t-il dit. Fahmideh est un héros national iranien âgé de 13 ans considéré comme un martyr pour s’être fait exploser contre un tank irakien au cours de la guerre Iran-Irak.

Larijani avait fait les unes des journaux la semaine dernière en apportant ce qui semble être son soutien au candidat présidentiel démocrate Barack Obama.

- Source : CNS news

absent
02/11/2008, 18h31
Fahmideh est un héros national iranien âgé de 13 ans considéré comme un martyr pour s’être fait exploser contre un tank irakien au cours de la guerre Iran-Irak.C'est un régime de malades, comment peut-on bourrer le crane à un enfant de 13 ans et l'envoyer au casse-pipe? L'Algérie est vraiment échappé au pire dans les années 90.

ETTARGUI
02/11/2008, 19h17
...Comment les américains et les israéliens arrivent à bourrer les crânes d'adultes et les programmer à tuer des enfants ?
Les responsables iraniens sont beaucoup moins psychopathes que les dirigeant américains qui seraient prêts à déclencher une guerre mondiale pour sauver leur systême financier.

delci
02/11/2008, 19h43
C'est un régime de malades, comment peut-on bourrer le crane à un enfant de 13 ans et l'envoyer au casse-pipe?

En effet, il y a ceux qui sacrifient leurs enfants comme l'Iran et il y a ceux qui massacrent les enfants des autres comme le font Israel et les USA.

zek
02/11/2008, 19h50
En effet, il y a ceux qui sacrifient leurs enfants comme l'Iran et il y a ceux qui massacrent les enfants des autres comme le font Israel et les USA.

C'est bien plus facile avec des missiles télécommandés ou avec un canon à uranium appauvri monté sur hélicoptère.

Cookies