PDA

Voir la version complète : Maroc: L’Onep renforce sa coopération avec le Cameroun


Bennis
03/11/2008, 18h21
· Signature d’une convention avec Camwater

· D’autres pays ciblés

L’Office national de l’eau potable (ONEP) renforce ses relations avec les pays africains. Jeudi dernier, il a signé une convention de partenariat avec la Cameroon water utilities corporation (Camwater), société publique chargée des investissements et du patrimoine hydraulique au Cameroun.

Cette convention permettra à l’Office marocain d’accompagner le développement du secteur de l’eau dans ce pays. Sur ce point, il convient de rappeler que ce dernier a déjà décroché, en mai dernier, avec un groupement marocain composé de Delta Holding, les sociétés MedZ (filiale de la CDG) et Ingema, l’appel d’offres international pour l’exploitation du service public de la production, du transport et la distribution d’eau potable au Cameroun (cf. www.leconomiste.com).

104 localités réparties sur l’ensemble du pays sont concernées par ce contrat d’affermage à travers une société filiale (Camerounaise des eaux CDE) créée à cet effet. Neuf cadres marocains sont déjà en place pour piloter cette opération. «La convention porte notamment sur la planification des investissements et la prise en charge des projets», souligne Ali Fassi Fihri, directeur général de l’Onep.

Les techniques et procédures d’approvisionnement et gestion des marchés figurent également au menu. «Ces thèmes seront d’une grande utilité pour nous à un moment où nous sommes engagés dans un programme d’investissements ambitieux (près de 300 milliards CFA) sur 5 ans », répond Basile Atangana Kouna, directeur général de Camwater. Pour ce dernier, cela permettra la mise à niveau de nos infrastructures et l’extension du réseau existant.

A noter que ce programme est soutenu par plusieurs organismes financiers internationaux comme la Banque mondiale et la BAD en vue de permettre à ce pays d’atteindre les objectifs du millénaire en matière d’accès à l’eau potable. Sur ce point, le responsable camerounais souligne que le nombre des abonnés actuels s’élève à 250.000, ce qui représente un taux de couverture de 30%. «Notre objectif, dans les 10 ans à venir, est d’atteindre 600.000 abonnés, soit un taux de couverture de 60%», indique le DG de Camwater. «Outre le contrat d’affermage, cette convention permettra de renforcer la présence des fournisseurs marocains dans l’approvisionnement du marché du secteur de l’eau dans ce pays», avance un responsable de l’Onep. Mais les ambitions de l’Office marocain sont grandes. Ce dernier envisage de participer à l’appel d’offres concernant la gestion du secteur de l’assainissement liquide au Cameroun.

Ambition

L’ONEP espère décrocher le marché de la gestion de l’eau à la République démocratique du Congo. Une ambition légitime car fondée sur une stratégie lancée depuis des années par l’Office, lui permettant de se positionner dans plusieurs pays africains en tant qu’opérateur efficace en matière de production et distribution de l’eau. Sur ce volet, on doit retenir que l’Office développe déjà des expériences d’assistance technique avec d’autres pays du continent. C’est le cas actuellement avec la Mauritanie pour l’alimentation en eau de Nouakchott à partir du fleuve Sénégal ou encore en République de Guinée. Sans oublier de souligner des actions de coopérations ponctuelles en matière de formation professionnelle.

Nour Eddine EL AISSI

Cookies