PDA

Voir la version complète : Le Pakistan humilié reçoit le terroriste Petraeus


nassim
04/11/2008, 00h17
Le général David Petraeus, chef du commandement central des forces américaines, a entamé des entretiens avec les dirigeants pakistanais qui lui ont dit se battre pour leur survie face à l'activisme armé mais demandé à l'US Army basée en Afghanistan de ne plus frapper au Pakistan.

En choisissant Islamabad comme étape inaugurale de sa première tournée à l'étranger en tant que nouveau patron du CentCom, qui supervise les conflits en Irak et en Afghanistan, Petraeus a mis en exergue les préoccupations croissantes des Etats-Unis pour un pays en première ligne dans les efforts de stabilisation de l'Afghanistan et de neutralisation d'Al Qaïda.

Pour les experts américains, l'insurrection islamiste constitue une grave menace pour le Pakistan et son gouvernement civil empêtré dans de sérieuses difficultés économiques.

La venue du général Petraeus coïncide avec une période de tensions entre Washington et Islamabad, qui assiste d'un mauvais oeil aux incursions armées des forces américaines dans les zones tribales pakistanaises jouxtant l'Afghanistan.

"La poursuite des attaques de drones sur notre territoire, qui débouchent sur des pertes en vies humaines précieuses et sur des dégâts matériels sont contraires aux effets recherchés", a fait valoir le président Asif Ali Zardari à Petraeus.

Depuis le début du mois dernier, on a recensé une quinzaine de tirs de missiles par des drones américains et une incursion terrestre de l'US Army dans les zones tribales du Pakistan, où vendredi encore elles ont fait une vingtaine de morts.

TENSIONS

Avant de rencontrer Zardari, qui entend toutefois ne pas laisser ce différend porter atteinte aux relations solides qu'il souhaite avec les Etats-Unis, Petraeus s'était entretenu avec le ministre pakistanais de la Défense, Chaudhry Ahmed Mukhtar.

"Nous avons discuté des problèmes auxquels nous sommes confrontés. Ils se sont montrés très attentifs", a déclaré ce dernier à la presse. "Ils croient en notre gouvernement car (...) aujourd'hui, les actes prennent le pas sur les discours."

"Ils apprécient que nous considérions (ce conflit) comme une guerre contre le Pakistan. C'est notre guerre (...), nous luttons pour notre survie", a-t-il ajouté.

Le problème le plus urgent pour le nouveau chef du CentCom est la recrudescence de la violence en Afghanistan et dans les zones tribales pachtounes, utilisées comme base arrière par les taliban et les activistes d'Al Qaïda.

Les Etats-Unis et l'Otan cèdent du terrain face aux taliban en Afghanistan, malgré la présence de 64.000 militaires occidentaux, et Al Qaïda regagne en puissance dans les zones tribales.

Avant de prendre vendredi dernier ses nouvelles fonctions à la tête du CentCom, dont le siège est à Tampa, en Floride, le général Petraeus a commandé les forces américaines en Irak où son travail a été unanimement salué par le président George Bush comme par les deux candidats à la Maison blanche, Barack Obama et John McCain.

Ces derniers ont souligné tous les deux pendant leur campagne qu'ils comptaient, en cas de victoire, mettre l'accent sur l'Afghanistan et la lutte contre Al Qaïda.

Sur la question des raids transfrontaliers au Pakistan, Chaudhry Mukhtar a déclaré que les deux parties étaient d'accord pour admettre qu'ils créaient des tensions. "Nous avons dit que si on nous fournissait les renseignements, nous pourrions nous en charger nous-mêmes", a-t-il ajouté.

Les Etats-Unis expliquent ces raids par la nécessité de protéger leurs troupes en Afghanistan et d'éliminer les combattants qui les menacent.

source : Reuters

absent
04/11/2008, 10h12
sujet très interessant car il met en prise une region en tension permanente, les secousses politico-militaires qui s'y produisent arrivent jusque chez nous tout en passant sur tout le monde arabe.

petreus, bon ok, un 4 etoile de l'etat major US, qu'il aille voir ce qui se passe au pakistan, ok, c'est incontournable face aux graves evenements de ses dernières semaines. le pakistan, vaste sujet, trouble pays est-ce là aurait dit maître yoda. c'est pas un pays facile à comprendre. un pays a plusieurs têtes.

il faut une clarification des choses entre ces pays (afghanistan, pakistan, iran, inde, arabie, usa). le mieux aurait été qu'ils fassent un sommet de chef d'etat, avec reunion des chefs militaires et services secrets de chacun des membres. la paix du monde arabo-musulman se joue là-bas.

le/s rôle(s) du pakistan :

pays paradoxal. pays qui fait parti de la ligue des etats anti-terroristes, en même temps ses services secrets sont les principaux "actionnaires" du mouvement taliban. le pakistan cherchant à destabiliser l'afghanistan pour en prendre le contrôle afin de donner de la profondeur strategique à son propre territoire en cas de guerre avec l'inde !
(le pakistan a pour ennemi hereditaire l'inde.
l'afghanistan est pays de montagnes, le pakistan lui c'est une sorte de grande plaine. si guerre il y a entre inde et pakistan, ce dernier sait qu'il pourra pas resister longtemps face aux forces gigantesques de l'inde. son salut il le voit en les montagnes du pakistan. les forces indiennes envahiront rapidement la vaste plaine pakistanaise, les forces de ce pays ont pour strategie de se replier vers l'afghanistan, sur ses montagnes, de là ils pourraient resiter. c'est pourkoi les services secrets pakistanais, etat dans l'etat, deuxieme tête du pakistan, essaient de destabiliser l'afghanistan, en y lançant les talibans (le pakistan principal soutien à ces terro).

en même temps pakistan allié des usa (et de la chine).
eh oui c'est une confiture étrange et difficilement comprehensible.

il y a besoin de clairvoyance sur l'echiquier, d'où le deplacement d'un très haut gradé de l'armée americaine. les deux pays connaissent des tensions militaires. les forces americaines font des incursions au pakistan, les forces pakistanaises tirent sur les helicos americains et sur leurs drones. bref des alliés qui se tirent dessus !

faut une conference à mon avis. le pakistan est le protecteur de l'arabie (sa garde nucleaire en réalité car c'est l'arabie qui a en partie financée la bombe pakistanaise, à ce propos on peut dire que l'arabie est une puissance nucleaire puisqu'elle a des missiles à grande portée d'origine chinoise CSS-8 qui peuvent êtres nuclearisés avec des têtes pakistanaises). l'arabie fait donc partie de l'échiquier. l'inde parcequ'elle est l'ennemi hereditaire du pakistan (plusieurs guerres entre les deux pays, dont le dernier date de 1999 et qui a vu le monde froler une guerre nucleaire ! :22: ). la chine est le soutien du pakistan. les americains viennent de s'allier à l'inde pour contrebalancer la puissance chinoise. bref un jeu d'alliance très très dangereux.

le pakistan doit arrêter de se servir des talibans pour construire ses plans tactiques et strategiques, pourtant il a pas trop le choix en cas de guerre et on le comprend. une conferance reunissant tous les partis se doit d'être organisé pour mettre de l'ordre à tout ce charivari. si une paix durable et fraternelle est trouvée entre l'armée indienne et l'armée pakistanaise cela serai un bien pour la planete entière. si paix il y a entre les deux puissances on peut esperer que les services secrets pakistanais arrêterons alors de destabiliser l'afghanistan. si les services pakistanais arretent le soutien aux talibans ont peut dire que ce serai la fin de ce mouvement. la fin des talibans ferai un bien fou au monde musulman. si ces derniers resistent, il faut que ce soit les forces militaires des pays musulmans qui doivent les aneantir pas les americains ou les forces de l'otan. ce serai une vrai victoire contre le fondamentalisme et la fin d'un certain terrorisme (qu'on retrouve jusqu'en algerie). les americains se verraient se replier juste vers quelques bases strategiques (ils sont obligés de les maintenir face à la chine, son principal ennemi à court, moyen, long terme; toute la stretegie militaire se voit pour but final de contrer la chine, les autres pays sont là pour ce but strategique ultime, les services americains et l'armée americaine utilise tous les pays, toutes les regions, toutes les composantes sociales ou de pouvoir de ces pays pour realiser ses buts strategiques (qui est donc de contrer la chine)).

petrius devrait mettre un peu les choses à plat, mais c'est d'une conference internationale que cette region vitale a besoin, avec reunion au sommet des chefs d'etat, des services secrets, des etats-majors militaires, des decideurs economiques. il faut un remede de dinosaure à cette region, très pourvoyeuse en elements destabilisant à la securité mondiale.

les etapes menant à la paix dans cette region pourraient êtres atteints si on suivait un certain ordre de prioritées :
1. paix inde-pakistan
2. arrêt du soutiens pakistanais aux talibans
3. retrait des forces americaines/otan d'afghanistan
4. denuclearisation de la region
5. aide economique massive à l'afghanistan et au pakistan.

demeurera plus que la paix USA-Chine, là c'est une autre paire de manche, et beaucoup plus longue et difficile. mais vitale.

Cookies