PDA

Voir la version complète : Les autres "Zizou" que nous avons perdu


carlos
09/11/2008, 11h43
Après avoir perdu Zidane, Meriem, Nasri, Benzema...l'Algérie perd Yebda, Meguenni, Agoizi , Abdoun et Ferradj (selon echourouk) car les lois de la FIFA stipulent que : pour qu'un joueur puisse réintégrer la sélection de son pays d'origine il doit avoir la double nationalité, avoir 18 sans dépasser 21 ans, et ne pas avoir de sélections en équipe première "seniors" (dans notre cas on parle des bleus bien sûr)...alors il ne reste que Feghouli qui a la possibilité de jouer chez les verts si bien entendu tel est son voeu...


قال مسؤول في الاتحاد الدولي لكرة القدم (فيفا) في اتصال للشروق أن الجزائر لم تودع لحد اللحظة ملف أي لاعب من مزدوجي الجنسية مثلما تردد من قبل.

وقال المصدر في رده على أسئلة الشروق بأنه لم يسمع بأي ملف قد تم إيداعه من طرف الجزائر بخصوص الأسماء المتداولة في الوسط الرياضي والإعلامي بالجزائر.
وكشف المتحدث الذي تحفظ عن ذكر هويته بأن القوانين واضحة، مؤكدا بأن الجزائر لم تتقدم بأي ملف بشأن استعادة عدد من لاعبين مزدوجي الجنسية ينشطون في البطولات الأوروبية.
وكان المنسق الاداري للمنتخب الوطني بالخارج عبد الغني جداوي قد أكد في اتصال سابق للشروق بأنه قدم كافة المعلومات للاتحادية الجزائرية ويبقى على "الفاف" إيداع ملفاتهم لدى الفيفا، بيد أن المشكلة لا تقتصر على مماطلة الاتحادية في حل الإشكال القائم، بل ظهرت تطورات في الأفق توحي بأنه يستعصي على اتحادية حداج استرجاع مواهب في صورة مقني ويبدة بحكم القوانين المعمول بها لدى الاتحاد الدولي.
وتفقر المادة 15 من لوائح الفيفا بإيجاز في نقاطها الثلاث بخصوص اللاعبين المزدوجي الجنسية هي أن يكون حاملا للجنسيتين معا، والنقطة الثانية تتعلق بأنه يفوق 18 عاما ولا يتعدى 21 عاما قبل الاختيار وان لا يكون قد لعب للفريق الأول.
ومن خلال ما تقتضيه بنود هذه المادة فإنه ليس بإمكان كل من مقني ويبدة وأغوازي وحتى عبدون من اللعب للخضر حتى وان أبدوا رغبتهم في اللحاق بالمنتخب الوطني.
ويبقى الأمل الوحيد معلقا على اللاعب سفيان فيغولي لاعب غرونوبل، بل حتى إبراهيم فراج لن يعود بإمكانه اللعب للخضر لأنه تجاوز 21 عاما منذ شهرين فقط دون أن تودع الاتحادية ملف اللاعب.

absent
09/11/2008, 13h25
Non, ferradj a 21 ans, donc il peut changer si il est pris au prochain match, mais apparement saadane s'en fiche de le perdre.

carlos
09/11/2008, 15h09
il a 21 ans et 2 mois...donc c'est raté, il ne sera pas éligible à la régularisation:mad:


بل حتى إبراهيم فراج لن يعود بإمكانه اللعب للخضر لأنه تجاوز 21 عاما منذ شهرين فقط

bylkusdu94
09/11/2008, 19h03
il ne faut pas rater sofiane feghouli, il est vraiment talentueux!

Eljemati
10/11/2008, 13h39
malheureusement je pense qu'il va etre dans la nouvelle liste de domenech

absent
11/11/2008, 10h35
il a 21 ans et 2 mois...donc c'est raté, il ne sera pas éligible à la régularisation:mad:



La loi Fifa n'autorise pas seulement après avoir dépasser 21 ans, ce joueur peut encore être pris, comme je l'ai déjà dis, en voici une preuve:

L'arrivée en équipe nationale de Abdelkader Ghezzal, sélectionné pour le prochain match face au Mali, pourrait être suivie prochainement par celle d'autres joueurs jamais sélectionnés jusque-là.
Rabah Saâdane devrait mettre à profit le stage qu'effectuera l'EN à Rouen à partir du 15 novembre, pour aller superviser l'un ou l'autre joueur avec lequel il aimerait renforcer les rangs de la sélection nationale.

A ce titre, le sélectionneur national devrait se déplacer à Dijon (où jouera Nîmes le week-end prochain) afin de voir évoluer Mehdi Mostefa, le milieu défensif des Crocodils Nîmois, à propos duquel son coéquipier Abderraouf Zarabi aurait été très élogieux. Outre un milieu défensif supplémentaire pour palier à la méforme de Brahim Hemdani, qui ne joue plus aux Rangers et qui est même poussé vers la sortie par Walter Smith, le manager du club, M. Saâdane aimerait compter sur les services d'un autre attaquant. Selon nos informations, le sélectionneur national s'est renseigné à propos de Mohamed Dahmane, qu'il compte aller voir à l'oeuvre, après avoir supervisé Mostefa, selon nos confrères du Buteur. Précisons que Mons jouera en déplacement le week-end prochain, à Malines.

Un autre nom est évoqué avec insistance pour grossir les rangs de l'EN, c'est celui de Brahim Ferradj, le jeune milieu de terrain polyvalent de Brest, auteur d'un excellent début de saison.
Source: ******.

carlos
13/11/2008, 08h14
M. Rabah Saâdane n’a pas changé depuis le match du Liberia. Il ne compte pas chambouler son équipe. «Il y aura au maximum quatre nouveaux joueurs qui devraient être meilleurs que les locaux», nous a-t-il dit avant de parler un à un des éventuels sélectionnables.
Lacen «Il a demandé un temps de réflexion et je le lui ai accordé. S’il vient ce serait extraordinaire car il joue à un très haut niveau, sinon on trouvera d’autres solutions.»
Feghouli «L’avantage avec lui c’est qu’il est encore jeune, on peut donc l’attendre. S’il choisit de jouer pour la France, tant mieux pour lui, on ne lui courra pas derrière.»
Ghezzal «Il est titulaire en Série A italienne, ce qui n’est pas rien et il a montré une grande envie de jouer pour l’Algérie. Il ne nous reste qu’à le voir sur le terrain.»
Matmour «En mai dernier, il a été honnête avec moi en me disant qu’il était hors du coup physiquement. Je lui ai demandé de travailler en club pour mériter de revenir en sélection, c’est ce qu’il a fait, il mérite donc de revenir.»
Amri «Il est actuellement blessé, mais il peut revenir à tout moment car lui il a toujours répondu présent au moment où la sélection était mal en point.»
Djebbour «Lorsqu’il a déclaré forfait avant le Sénégal, je lui ai dit texto : ‘la sélection continuera avec ou sans toi’. Il l’a vérifié à ses dépens car nous nous sommes qualifiés sans lui. Maintenant je lui souhaite de guérir et de retrouver son niveau pour revenir dans le groupe.»
Dahmane «Je le suis depuis une année, maintenant je dois aller le voir sur place en Belgique et je discuterai avec lui. Il peut constituer une bonne solution en attaque.»
Lemouchia «Il revient peu à peu, on ne va pas le brusquer. Je suis en contact avec le staff technique et médical de l’Entente qui le ménage pour lui éviter une rechute.»

DZmes Bond
14/11/2008, 02h37
Pouvez-vous me confirmer que Meriem regrette de ne pas ête allé avec l'Algérie ? ;)

La FAF devrait aller à la rencontre des joueurs quand ils sont encore jeunes, Il doivent être en contact avec les parents régulièrement. Ils doivent surtout être compétents et sérieux !

carlos
16/11/2008, 00h08
Pouvez-vous me confirmer que Meriem regrette de ne pas ête allé avec l'Algérie ? ;)

au fond de lui il le regrette sûrement, mais faut pas oublier qu'à l'époque il était au top de sa forme avec l'om en plus de la "retraite" de zidane qui lui ouvrait la voie vers les beus. mais avec le retour de zizou, et le passage à vide de meriem (bordeaux puis as monaco) il est écarté de la liste de santini

DZmes Bond
16/11/2008, 00h25
au fond de lui il le regrette sûrement
Il me semble avoir lu qu'il l'avait affirmé une fois... sauf si ça a été inventé. ;)

carlos
16/11/2008, 08h01
Camel Meriem : « Je regrette de ne pas avoir choisi l’Algérie »



Quel commentaire faites-vous de votre défaite aujourd’hui face à Sochaux ?


Nous pouvions revenir au moins avec le point du nul, surtout que nous avons pu revenir au score après avoir été menés. Nous avons même failli inscrire un deuxième but, n’était la transversale. L’expulsion d’un de nos joueurs nous a néanmoins handicapés et nous avons encaissé un deuxième but en seconde période.


Comment évaluez-vous le parcours de l’AS Monaco ?


Nous avons pris un très mauvais départ et longtemps occupé la dernière place. Cependant, nous avons pu revenir en force et remonter jusqu’au milieu du classement. C’est une saison que nous devons oublier au plus vite.


Aujourd’hui, vous avez affronté Karim Ziani, un Algérien...


Sincèrement, je ressens beaucoup de plaisir à chaque fois que je croise un joueur algérien sur les terrains, surtout que l’Algérie possède désormais un bon groupe de professionnels.


Suivez-vous l’actualité de la sélection algérienne ?


Franchement, je n’ai vu aucun match de la sélection algérienne, mais je sais que l’Algérie occupe la première place de sa poule en éliminatoires de la CAN-2008 et qu’elle est en train d’effectuer un bon parcours avec un sélectionneur français.


Personnellement, on ne vous voit plus en équipe de France...


Il ne faut pas oublier que je suis passé par une période très difficile, après une grave blessure qui m’a tenu longtemps éloigné des terrains. Il est donc naturel que je perde ma place au sein de la sélection de France, surtout que de nouveaux joueurs ont émergé et gagné leur place.


Faites-vous allusion à Samir Nasri, également d’origine algérienne comme vous ?


Pas seulement Nasri. Ils sont nombreux à avoir émergé, alors que j’étais blessé. C’est cela le football : lorsque tu ne t’illustres pas où que tu es absent, d’autres joueurs s’illustrent et prennent ta place.


Vous aviez eu l’opportunité de défendre les couleurs algériennes, mais vous aviez refusé...


Je n’avais pas refusé. C’était juste que le contexte et les conditions de l’époque ne m’encourageaient pas à opter pour l’Algérie. Je dis toujours que l’Algérie est mon pays d’origine et j’en suis très fier. Si l’environnement était propice à l’époque, il aurait été probable que je choisisse l’Algérie.

Est-ce à dire que vous pensez que les choses ont évolué entre-temps ?


Oui. Suivant les informations qui me sont parvenues, la sélection nationale algérienne est à présent structurée et bien organisée. Pour preuve, plusieurs professionnels évoluant en Europe ont opté pour l’Algérie. Or, ce n’était pas le cas il y a quelques années.

Si la sélection algérienne était structurée à l’époque, auriez-vous choisi l’Algérie ?


Assurément. Un joueur cherche la stabilité et la sérénité, que ce soit en club ou en sélection. Si la situation était organisée au niveau de la sélection algérienne à ce moment-là, bien sûr que j’aurais joué pour l’Algérie.

Même si, dans le même temps, on vous aurait convoqué en équipe de France ?


Même si j’aurais été convoqué en équipe de France. Je ne peux plus défendre les couleurs algériennes et c’est ce que je regrette aujourd’hui en voyant que la gestion de la sélection est correcte.


A vous entendre, on dirait que vous n’êtes plus motivé pour jouer en sélection de France...


Je ne sais pas ce qui va se passer. Ce qui est certain, c’est que je n’ai plus le choix. Je ne peux plus revenir en arrière et, dans ce cas, il ne reste que les regrets. Au risque de me répéter, mon refus à l’époque était basé sur l’absence de bonnes conditions et d’une organisation au sein de la sélection algérienne.


Un dernier mot ?


L’Algérie restera le pays dont je garde de merveilleux souvenirs. Je transmets mes salutations au peuple algérien.


Entretien réalisé à Sochaux par Redouane B.le Buteur (mai 2007)

Cookies