PDA

Voir la version complète : Saâdane : «Ceux qui ne jouent pas dans leurs clubs seront écartés»


carlos
13/11/2008, 08h15
Le sélectionneur national M. Rabah Saâdane était très détendu au cours de la conférence de presse qu’il a animée hier au centre d’affaires du Hilton en répondant à toutes les questions même les plus embarrassantes des journalistes. Mais avant, il a tenu à donner les grandes lignes de son programme qui commence par le prochain stage de Rouen pour se prolonger une année durant, soit jusqu’au match Egypte – Algérie au Caire. Le sélectionneur s’est plaint du peu de temps qu’il aura à sa disposition pour préparer les six matches des éliminatoires. «Nous aurons trois matches amicaux, celui contre le Mali, le 11 février et le 19 août pour préparer six matches, c’est trop peu sachant que deux de nos adversaires à savoir la Zambie et l’Egypte vont pouvoir se regrouper un mois durant, ce qui leur donnera une longueur d’avance sur nous», a expliqué M. Saâdane en prenant le soin de noter toutes les dates des stages et des matchs amicaux et officiels sur un tableau.
«Le peuple veut qu’on joue la Coupe du monde, je vais voir ce que les joueurs en pensent»
En parlant du prochain stage de Rouen, Saâdane en a dessiné les contours en affirmant que le premier objectif de ce stage «c’est de faire le bilan avec les joueurs, de voir avec eux ce qu’on peut faire durant ces éliminatoires. C’est vrai que le peuple algérien veut qu’on se qualifie en Coupe du monde et c’est légitime, maintenant je dois voir si les joueurs pensent la même chose». Et c’est pour cette raison que même les joueurs blessés comme Saïfi, Halliche et Meniri ont été convoqués pour ce stage. A travers ces discussions individuelles et collectives avec les joueurs, Saâdane veut connaître leur état d’esprit à quelques mois des éliminatoires car pour lui «lorsque le joueur algérien est motivé, il peut battre n’importe qui.» Il citera des exemples qu’il a lui-même vécus : «Nous avons battu la Juventus avec l’art et la manière en 85, nous avons sorti un grand match contre le Brésil en 86 sans parler des matches de la CAN face au Cameroun et à l’Egypte. Je peux dire donc que sur un match, le joueur algérien peut battre les meilleurs.»
«On dit que j’ai la baraka, tant mieux pour l’équipe nationale !»
Revenant sur ce fameux Algérie-Egypte de Sousse, Saâdane a reconnu que ce jour-là les Egyptiens nous avaient écrasés. «Nous les avons battus grâce à la hargne et la volonté dont je parlais, a-t-il dit avant d’ajouter en plaisantant : on dit aussi que c’est grâce à la baraka de Saâdane qu’on a gagné, si j’ai toujours cette baraka, tant mieux pour l’équipe nationale.» Plus sérieusement, Saâdane abordera le sujet des joueurs qui ne jouent plus dans leurs clubs à l’instar de Mohamed Seguer, Mehdi Meniri et Brahim Hemdani. «Je peux faire des exceptions comme je l’ai fait avec Bezzaz et Ziani qui ne jouaient pas pour des raisons extra sportives, mais je ne peux pas attendre indéfiniment. Un joueur qui choisit l’argent doit assumer les conséquences», a-t-il dit faisant sans doute allusion à Seguer qui risque de perdre sa place s’il ne change pas de club au mercato. Tout comme Hemdani qui vient juste de reprendre l’entraînement avec les Glasgow Rangers et Meniri qui ne joue pas souvent avec le SC Bastia.
«Le travail d’espionnage a commencé au lendemain du tirage au sort»
D’autre part, le sélectionneur national n’a pas manqué de rappeler aux journalistes qu’il ne s’intéresse pas uniquement à l’Egypte, mais également aux autres équipes. «Au lendemain du tirage au sort, le travail d’espionnage a commencé grâce à notre compatriote Adel Amrouche qui a entraîné un peu partout en Afrique, il y a même eu des journalistes qui nous ont aidés et je les en remercie.» Saâdane a par la suite confirmé l’information parue dans Le Buteur sur son déplacement au Maroc pour superviser la Zambie. «Je vais non seulement voir le match Maroc-Zambie, mais je récupérerai également les cassettes des deux matchs Rwanda-Maroc.»
M. S.

carlos
13/11/2008, 08h16
Les Uruguayens trop gourmands
L’Algérie jouera mardi prochain un match amical face au Mali. Lors de la prochaine date FIFA, Saâdane souhaite jouer au 5-Juillet pour que les joueurs retrouvent leurs repères sur ce terrain, mais il ne sait pas contre quel adversaire les Verts vont jouer. «Ce sera un adversaire africain ou latino-américain, on décidera au moment opportun», s’est-il contenté de dire avant d’écarter la possibilité d’un match Algérie – Uruguay «parce que, a-t-il dit, ils ont demandé beaucoup d’argent.»
Le match Libye – Algérie n’aura pas lieu
Il était prévu que les Algériens jouent un match amical supplémentaire en décembre contre la Libye à Tripoli comme c’était convenu avant le match Algérie – Libye (2 à 1) du temps de Cavalli. Ce match n’aura finalement pas lieu car les Libyens n’ont pas répondu aux sollicitations des responsables de la FAF.
Le stage ne durera que deux jours
Finalement les dates FIFA n’arrangent pas beaucoup Saâdane. La preuve, le prochain stage de Rouen ne durera en réalité que deux jours. C’est vrai qu’il débutera samedi et prendra fin mercredi, mais avec la programmation d’une journée de championnat en Europe, l’effectif ne se complétera pas avant dimanche soir, voire lundi matin.
L’Algérie perd 7 places
Malgré sa qualification au 3e tour des éliminatoires combinées de la CAN et du Mondial-2010, l’Algérie a perdu 7 places et recule à la 63e position après une ascension fulgurante qui l’a menée de la 103e à la 56e place en quelques mois.


le buteur

Cookies