PDA

Voir la version complète : La JS Kabylie et el-Harrach se neutralisent


carlos
15/11/2008, 10h03
JSK 1 - USMH 1 4 matches nuls sur 5 à domicile = 8 points de perdus http://www.lebuteur.com/images/imprim.gif (http://javascript%3Cb%3E%3C/b%3E:OpenPrint%28%27http://www.lebuteur.com/prnt.php?story=08/11/15/4988053%27%29)http://www.lebuteur.com/images/envoi_ami.gif (http://www.lebuteur.com/friend.php?story=08/11/15/4988053) http://www.lebuteur.com/images/shim.gif http://www.lebuteur.com/images/shim.gif
http://www.lebuteur.com/images/shim.gif http://www.lebuteur.com/images.a/jskusmh15112008.jpg Stade 1er-Novembre (Tizi Ouzou)
Affluence : nombreuse
Arbitres : Boumaza, Feddaoui, Saâdi
Avertissements : Demba (54’) (JSK) ; Benabderahmane (25’), Naïli (34’), Ghoul (90’+3) (USMH)
Buts : Berramla (27’) (JSK) ; H. Guessoum ( 75’ sp) (USMH)
JSK
Chaouchi, Meftah, Oussalah, Demba, Coulibaly, Abdeslam, Douicher, Amaouche (Bellat 51’), Berramla, Boudjelid (Derrag 71’), Ouznadji (Bensaïd 81’)
Entraîneur : Ifticen
USMH
Ghoul, Naïli, Deghmoum, Benabderahmane, Griche, T. Guessoum (Souakir 65’), Djeghbala, Gherbi, Saïbi (Ferhat 83’), H. Guessoum (Djebbar 90’+2), Aïssaoui
Entraîneur : Charef
Jadis réputée pour être une équipe intraitable à domicile, la JSK ne l’est plus cette saison. Avec l’arrivée de Younès Ifticen à la barre technique, le club kabyle enchaîne les matches nuls dans son jardin. Hier, ce fut le quatrième sur les cinq matches joués dans son antre. Ce qui fait un total de huit point de perdus. Et pourtant, les coéquipiers de Abdeslam ont bien entamés la rencontre, c’est ce qui leur a permis de prendre le jeu à leur compte et dominer quasi totalement la première mi-temps. En effet, les Kabyles ont exercé une pression terrible sur leur adversaire. La preuve, les corners se sont multipliés, mais cette domination n’a pas été fructueuse face à une défense harrachie bien en place. D’ailleurs, il aura fallu d’une balle arrêtée pour que la formation kabyle trouve le chemin des filets. A la 27’, suite à une mauvaise relance de Ghoul, Meftah récupère la balle avant de servir Amaouche qui sera fauché à l’entrée des 18 m par un défenseur harrachi. Berramla, d’une superbe frappe, envoie la balle en pleine lucarne du gardien de but harrachi qui ne pouvait que constater les dégâts. Les visiteurs tenteront de réagir en comptant sur leur meilleur buteur, Saïbi, mais ce dernier est resté impuissant devant la paire centrale malienne Demba-Coulibaly. En deuxième mi- temps, les Kabyles se contentent de gérer leur avance, une façon de faire trop risquée, car une équipe n’est jamais à l’abri avec un tout petit but d’avance. Ils le vérifieront à leurs dépens un quart d’heure avant le fin de la rencontre. Sur un long centre de Souakir, la balle touche la main de Abdeslam et sans la moindre hésitation, l’arbitre de la rencontre désigne le point de penalty. Hamza Guessoum se chargé de le transformer, remettant ainsi les pendules à l’heure. Les Kabyles tenteront de réagir par intermittence. L’occasion la plus nette interviendra dans le temps additionnel. Après un mauvais dégagement de la défense harrachie, la balle revient dans les pieds de Douicher qui frappe de loin, mais le milieu de terrain kabyle sera malchanceux sur ce coup, puisque la balle s’écrasera sur la transversale. Les choses en resteront là. Par ce énième résultat nul, la JSK aura raté une belle occasion d’enchaîner avec une troisième victoire consécutive.
A. A. A Kabyles et Harrachis côte à côte
Les bonnes relations qui ont toujours existé entre Kabyles et Harrachis se sont encore une fois confirmées hier. Les supporters des deux camps ont pris place ensemble dans les gradins où chaque galerie a encouragé son équipe et ce, dans un esprit sportif.
Echauffements sur la main courante
La rencontre entre jeunes de la JSK et l’USMH jouée en ouverture a contraint les deux équipes seniors à s’échauffer sur la main courante pendant plusieurs minutes, avant de pénétrer sur le terrain juste au coup de sifflet final.
Chaouchi retarde le coup d’envoi
Juste avant le début du match, le gardien de but Chaouchi a dû rejoindre les vestiaires pour un besoin urgent. Ce qui a provoqué un retard du coup d’envoi de la rencontre de quelques minutes.
Accueil chaleureux pour Saïbi
Comme il fallait s’y attendre, l’attaquant harrachi Youcef Saïbi a reçu un accueil des plus chaleureux de la part des supporters de la JSK sûrement fiers de ses performances sous les couleurs de l’USMH. En effet, l’ex-attaquant kabyle a eu droit à une standing-ovation des galeries kabyle et harrachie. Il salue le banc de la JSK
Touché par l’accueil qui lui a été réservé à Tizi, l’attaquant Saïbi n’a pas manqué de saluer à son tour les joueurs de la JSK sur le terrain et même ceux qui étaient sur le banc de touche.
Retour de Amaouche et Douicher dans le onze
Absents lundi dernier contre l’USMB, l’attaquant Yacine Amaouche et le défenseur Lamara Douicher ont fait leur retour dans l’équipe, à l’occasion de la venue de l’USMH. Légèrement blessé, Amaouche n’a pu terminer la rencontre. Il a été remplacé par Bellat au début de la deuxième mi-temps.
Bellat et Ifticen passent inaperçus
Les deux ex-Harrachis Ifticen et Bellat, respectivement entraîneur et joueur de la JSK, ont fait leur apparition sur le terrain dans la plus grande discrétion. En fait, c’est certainement pour éviter d’être conspués par la galerie de l’USMH qu’ils ont préféré se faire discrets.
Très bonne ambiance
L’ambiance dans les gradins était folle hier au stade du 1er-Novembre. Les deux galeries assises côte à côte ont chacune d’elles chanté créant ainsi une ambiance qui nous a fait rappeler celle des grands jours.
Affluence record
Cela fait bien longtemps que le stade du 1er-Novembre de Tizi n’a pas connu pareille affluence. Il faut dire que cela peut s’expliquer par le fait que les deux clubs restent sur des résultats très positifs, à savoir des victoires pour la JSK et l’USMH respectivement contre l’USMB à Blida et le CRB à Rouiba.
Deghmoum capitaine
Pour cette rencontre, le gardien de but Ghoul, habituellement capitaine d’équipe, a cédé le brassard à Deghmoum qui vient de faire son retour parmi le onze. Cette promotion n’est en fait qu’une juste décision, vu sa personnalité mais aussi en sa qualité de joueur le plus ancien de l’équipe.
Des contacts pour Houaït
Le milieu de terrain harrachi Houaït est au centre de convoitises de plusieurs équipes de Super D2 et de l’Interrégions qui veulent s’attacher ses services dès cet hiver. N’ayant que rarement joué cette saison en raison de la grande concurrence qui existe dans l’entrejeu de l’équipe harrachie, le jeune Houaït sera probablement libéré au profit d’un des clubs qui veulent l’enrôler. Parmi eux, il y a l’OC Azazga, qui espère le récupérer, le NARBR et surtout le WA Rouiba.
L’USMH compte le céder au WAR
Par rapport à ce que l’on a pu apprendre d’une source proche de la direction du club, celle-ci est favorable à sa libération, mais au profit du WAR, en raison des bonnes relations qu’entretiennent les deux clubs depuis très longtemps. Cela dit, il est fort possible de voir Houaït atterrir à Rouiba où il aura l’occasion de jouer plus souvent.
Des fans harrachis ont passé la nuit à Tizi
Décidément, les fans de l’USMH ne reculent devant rien pour aller encourager leur équipe. Ils l’ont encore une fois prouvé cette-ci avec ce déplacement à Tizi où la veille du match ils étaient déjà sur place bravant le froid et la pluie pendant toute la nuit ayant précédé la rencontre.
Les contacts avec Faradji et Doukha en stand-by
En contact avec Faradji et Doukha en vue de leur éventuel transfert à l’USMH au mercato, les dirigeants de l’USMH n’ont pour l’instant concrétisé avec aucun de ces deux gardiens. Les pourparlers sont pour le moment en stand-by.
Rendez-vous aujourd’hui avec Azeddine
Par ailleurs, la piste Azeddine est toujours d’actualité puisque on vient d’apprendre que les dirigeants de l’USMH lui ont fixé rendez-vous pour aujourd’hui, afin d’avancer dans les pourparlers. Par rapport à ce que l’on a appris, les dirigeants de l’USMH seraient beaucoup plus intéressés par ce gardien que par les deux premiers, en raison du problème de libération. Faradji et Doukha n’arrivent toujours pas à convaincre leurs dirigeants de les libérer.
Berguiga ne sera pas libéré
Annoncé parmi les libérés au mercato, le gardien de but Tarek Berguiga restera finalement harrachi au moins jusqu’à la fin de la saison. En fait, la direction du club avait dans un premier temps décidé de le libérer, mais le coach Boualem Charef, après avoir décelé en lui des qualités certaines, a conseillé aux dirigeants de le maintenir.

carlos
15/11/2008, 10h07
SPORT
MOH CHERIF HANNACHI
«Attendez la JSK après le mercato»


Le premier responsable des Canaris se dit optimiste quant à l’avenir de son équipe.
Dans un entretien qu´il a accordé à nos confrères de la Radio nationale Chaîne II, Moh Cherif Hannachi, président de la JSK est revenu longuement sur l´actualité du football national et de son club.
Au sujet de la venue de l´entrepreneur Haddad, le boss kabyle réaffirmé sa volonté de rester pour une autre saison, argumentant son désir par le fait qu´il n´a jamais posé sa candidature mais, c´est le bureau de la JSK qui l´a sollicité à chaque fois. Pour lui, les frères Haddad ont la ferme volonté d´aider le club et d´en faire un des plus grands d’Afrique. «Ali Haddad m´a demandé de rester et moi je suis prêt à l´acccmpagner», a-t-il dit pour expliquer sa volonté de continuer à travailler avec le patron de l´Etrhb. Cependant, il laissera le soin de décider à l’assemblée générale attendue pour la fin du mois de décembre prochain. Deux commissions pour la rencontre des frères Haddad et le choix des candidatures ont été mises sur pied. La première rencontrera aujourd´hui, samedi, l´entrepreneur Haddad. Concernant son litige avec le ministre de la Jeunesse et des Sports, iI affirmera qu´il n´a personnellement rien avec M. El Hachemi Djiar. Hannachi dira que ce sont ses services qui m´ont bloqué l´argent. «Ils ont accepté de me les donner, les trois milliards, mais par le biais de la Fédération», dira-t-il avant de poursuivre que l´on ne peut pas remporter une coupe d´Afrique avec moins de vingt milliards. L´élection du nouveau bureau de la LNF n´a pas échappé au boss kabyle qui a affirmé sont attachement à la concertation avec tous les présidents des clubs.
«Nous nous mettrons d´accord et nous voterons pour le meilleur», affirmait-il, arguant cela par la nécessité de sauver le football national du naufrage. Abordant le sujet qui a été maintes fois dénoncé par Hannachi, à savoir les droits de retransmission des matchs par la télévision, il dira que seul le président de l´USM Annaba a tenu sa parole en refusant la retransmission des matchs: «Je n´ai pas de bonnes relations avec Menadi mais, je ferai comme lui, car il ne faut pas badiner avec les principes.» Dans son allocution, le boss kabyle s´est dit satisfait du rendement de ses joueurs. La victoire contre l´USM Blida est le signe d´un retour et d´une nouvelle lancée qui doivent être maintenus.
II ne révèlera cependant pas l´identité de l´attaquant nigérian qui est attendu pour renforcer le compartiment offensif de Younès lfticen...Il se contentera de promettre qu´après le mercato, la JSK sera au top de son niveau. «La JSK jouera toujours les premiers rôles et nous nous fixons le championnat comme objectif et nous participerons au tournoi méditerranéen.»
En effet, après la victoire contre les annabis, les supporters kabyles ont retrouvé leur verve et ont hier, dès la matinée, envahi les rues de la ville des Génêts avec leurs chants et drapeaux pour assister à la rencontre des Canaris avec l’ancien club de Younès Ifticen l’USM El Harrach. Les joueurs étaient jusqu’à hier au top de leur forme et l’arrivée du nouveau manager Arezki Amrouche leur a fait un grand plaisir.
Kamel BOUDJADI

Cookies