PDA

Voir la version complète : Etat de Spleen d'un nouveau


spl__een
16/11/2008, 10h05
Voila ça fait un bon moment que je vous lis. j'ai connu FA par l'intermédiaire de ma soeur...j'ai hésité à m'inscrire,j'ai pas trop de connaissances, en culture générale, j'ai pas envie de dire n'importe quoi...mais comme j'ai pu le constater, on peu dire tout et n'importe quoi sur ce forum........Je plaisante . Non, j'ai surtout constaté que certaines personnes avaient une culture vraiment high level bravo
Comme mon pseudo l'indique je suis en dépression .çame ronge depuis plus de 10 mois (je me soigne) je n'ai plus le gout de faire grand chose. Tous les interets que j'avais avant ont disparus ou presque! J'ai beau essayer de m'y mettre ça ne marche pas.,(Actuellement FA et ma seul fenêtre sur l'extérieur) .
je me suis rendu a un point ou pensées noires rythmes mes journées.
J'essaie de suivre une thérapie, mais...; blocage total, pas un mot ne peut sortir, dans ma bulle...même le thérapeute ne peut rien , j'essaie mais cela ne marche pas.

j'espère qu'en étant ici, je pourrais parler un peu de ce qui ne va pas, en ayant personne devant moi, il s'agit d'une autre démarche , sera t-elle bénéfique?!

Au plaisir de vous lire peut-etre

lovely_me
16/11/2008, 10h09
ne soit péssimiste, mets un peu de joie ds ta vie....

commence pas changer de pseudo, tu te sentira mieux...

DZmes Bond
16/11/2008, 19h47
Bonjour spl__een :
Il suffit parfois juste d'un petit déclic.
En attendant puisque FA est votre seul évasion, rejoignez-nous sur le Café du Village et participez à nos petite délires. Moi-même, ça me fait du bien parfois;)

PS :
j'ai surtout constaté que certaines personnes avaient une culture vraiment high level bravo
Merci, je sais oui, tout le monde me fait la remarque...:mrgreen:

Amaelle
16/11/2008, 19h59
spl_een lâche toi un peu, ça te fera du bien.

korsikarim
16/11/2008, 22h25
Azul,

Alors voilà, voici un extrait de l'histoire que j'ai vécu.
J'ai eu une forte dépression tout un hiver (comme cela parait long), avec des idées morbides, à me demander parfois comment j'avais pu en arriver là.
Des envies de me jeter par la fenêtre tous les jours et plusieurs fois par jours!
J'ouvrais la fenêtre et je ressassais tant et tant de choses, puis j'hesitais en me disant "cela ira mieux dans un moment ou demain"...
J'ai perdu 10kg cet hiver là, puis cela c'est arrêté soudainement au cours d'une soirée entre amis ou nous discutions de choses et d'autres...
Puis cela m'est revenu un peu moins violement, et c'est là que j'ai décidé d'aller quêter de l'aide auprès d'une psychothérapeute.
Cela c'est passé cet été, et en quelques séances, j'ai compris que je devais -aussi- venir ou revenir à mes racines.
Je m'explique: Fils d'immigrés d'Algérie, né en France, le coté Européen m'a envahi, et m'avais même fait repousser mes origines Algériennes!
D'accord, je suis de nationnalité Française, élevé par un père Corse à Marseille, et je me sentais entre deux durant des années, sans appartenance, sans racines, sans attaches surtout!
Bien sûr, l'Algérie je ne l'avais pas oubliée, j'y avais fait voyage à mes 14ans, mais j'étais jeune et le temps avais effacé bien des souvenirs d'Ouled Farès et de ses environs...
Aujourd'hui, je suis heureux d'avoir trouvé un sens à ma vie en renouant à ce que je ne pourrais jamais renier...mes origines Algériennes et Kabyles!
Je me sents bien plus impliqué dans la vie Algérienne et je m'interesse à tout ce qui peut m'apporter "un plus" dans ma vie.
J'ai donc trouvé ce qui n'allait pas en faisant "le pas" chez le psy.
Ainsi, si à un moment tu penses avoir besoin d'aide, n'hésite pas engage toi dans la voie de sortie car les dépressions prises à temps s'effacent vite...enfin, je dis cela si tu te sens en dépression bien entendu.
Courage à toi

delci
21/11/2008, 20h10
Chère spleen

La déprime est une maladie dans tous les sens du terme qui ne peut etre traitée que par un spécialiste en la matière. En parallèle les membres de la famille et les amis doivent si possible offrir au malade l'environnement et le soutien adéquat. En outre si on s'aperçoit que les consultations chez le psychologues ne donnent pas les résultats escomptés, c'est que vous avez besoin en parallèle de béquilles (médicaments) dont seul un psychiatre est en mesure de vous les prescrir. Ces médicaments vous permettront de dépasser les blocages et de soigner les symptomes psycho-somatiques. Vous verrez on en gueri facilement.

Bon rétablissement

Cookies