PDA

Voir la version complète : Bernard Simondi attendu à la tête de la JSK


carlos
19/11/2008, 11h23
En attendant la probable arrivée de Bernard Simondi
Hannachi réunit son staff technique
Par :Mohamed Haouchine (http://www.liberte-************/send_jour.php?idjournaliste=6&journaliste=Haouchine)

La successeur du coach démissionnaire Younès Ifticène est toujours d’actualité à Tizi Ouzou et un peu partout en Kabylie où, comme d’habitude, l’avenir de la JSK ne laisse personne indifférent encore moins en cette période délicate où les Canaris tentent de sortir la tête de l’eau et de redresser ainsi une situation peu enviable.
En attendant l’arrivée du nouveau messie capable de remettre la JSK sur orbite, le président Hannachi tente de mettre un peu d’ordre dans la maison car après la démission de l’entraîneur en chef Younès Ifticène aussitôt suivie de celle de son adjoint Mourad Rahmouni, le boss de la JSK se devait de remettre quelque peu le puzzle en place et c’est ainsi qu’il s’est réuni, hier, avec l’entraîneur intérimaire, Arezki Amrouche, le président de section, Karim Doudène et l’entraîneur des gardiens de but, Sid-Ahmed Mahrez, qu’il a exhortés à travailler la main dans la main pour bien gérer cette période transitoire, et ce, en attendant l’arrivée imminente d’un nouvel entraîneur en chef qui pourrait être le Français Bernard Simondi, l’ex-coach de l’Entente de Sétif de la saison dernière. En effet, si Hannachi avait déjà trois dossiers de candidature sous la main, il semble bien que c’est finalement Simondi qui tient la corde pour le moment car il semblerait que d’anciens joueurs de la JSK qui évoluent actuellement à Sétif tels que Raho, Belkaïd et Hemani auraient dit beaucoup de bien de leur ancien coach et si Hannachi entretient depuis quelque temps déjà d’excellentes relations avec le technicien français, les contacts ont été aussitôt établis entre les deux parties et il y a de fortes chances que l’ancien coach de l’ES Sétif drive cette saison les champions d’Algérie en titre. Aux dernières nouvelles, Bernard Simondi n’a pas caché sa folle envie de revenir en Algérie pour entraîner un club de l’envergure de la JSK, mais les négociations semblent buter quelque peu sur les conditions financières de l’entraîneur français, ce qui a amené les dirigeants de la JSK à négocier serré hier en fin d’après-midi avec le manger du coach français. En attendant, les Canaris préparent activement leur match à huis clos de vendredi à Tizi Ouzou face à l’USM Annaba et s’ils se sont entraînés hier matin sous la direction du trio Amrouche-Doudène-Mahrez, ils comptent boucler la semaine de préparation par une dernière séance d’entraînement, cet après-midi, sous la direction du staff intérimaire, et ce, en attendant la nomination d’un nouvel entraîneur qui, sauf changement de dernière minute, serait bien Bernard Simondi. En outre, en prévision du prochain mercato où la JSK semble décidée à renforcer sérieusement son compartiment offensif, les deux attaquants nigérians proposés par le manager camerounais Oumar Bouba sont attendus normalement ce vendredi à Tizi Ouzou en provenance de Lagos via Abidjan et Bamako alors que l’ex-attaquant kabyle, Belkacem Khadir, qui a évolué ces dernières années au MO Béjaïa, au CR Belouizdad, à l’ASM Oran et qui s’est exilé cette année en Finlande, a toutes les chances de regagner le club de son enfance.
Mohamed HAOUCHINE- Liberté

Cookies