PDA

Voir la version complète : Du bioéthanol à base de dattes en Algérie


Krimo65
19/11/2008, 21h29
L’Algérie a de fortes potentialités qui lui permettent de devenir parmi les plus grands pays producteurs de bioéthanol issu des palmeraies, selon le président de l’Organisation de l’agriculture du Sahara par l’intégration et la distribution (Oasis), M. Brahim Zitouni. Cette société émirienne de biotechnologie spécialisée dans la gestion moderne des palmeraies et de ses produits associés compte réaliser cette expérience en Algérie, en lançant une unité de transformation de dattes et de palmiers à Oumeche, dans la zone industrielle de Biskra. D’un montant de 20 millions d’euros, l’usine qui sera dotée de 7 centres technologiques, permettra de développer la filière phœnicicole, tout en conciliant le secteur agricole et celui des hydrocarbures.« Le projet, qui date de cinq ans, a eu l’approbation des ministères de l’Energie et des Mines, de l’Agriculture et de l’Environnement, mais attend toujours l’appui financier des pouvoirs publics », a déclaré M. Zitouni, lors d’une conférence de presse sous le thème « Le nakhoil, le nouveau carburant vert qui nourrit le monde ». Soulignant l’intérêt de son projet qu’il compte réaliser avec des partenaires du Moyen-Orient, le président d’Oasis a affirmé que le développement de la filière phœnicicole en Algérie revêt une importance stratégique à plus d’un titre. Outre l’amélioration de la production des dattes et l’augmentation de la biomasse dans les zones semi-arides pour lutter contre la désertification, la phœniciculture permettrait de remplacer partiellement les hydrocarbures par le bioéthanol à usage de carburant à partir des dattes de moindre qualité et des biomasses des palmiers dattiers.

le Jeune Indépendant

Cookies