PDA

Voir la version complète : Une belle québecoise enfonce le gamin Sarkozy


nassim
23/11/2008, 13h35
La belle journaliste québecoise Julie Lemieux s'était lâchée pour décrire le président Nicolas Sarkozy lors de sa visite à Québec à l'occasion du sommet de la francophonie en octobre dernier. Julie écrit dans le quotidien "Le Soleil" : "Mais c'est surtout lors de sa conférence de presse à la Citadelle, vers 14h, qu'on a pu saisir la réelle nature du personnage. D'abord, l'homme est incapable de rester en place une seule seconde. Il se dresse sur le bout des pieds, il regarde le plafond, il se gratte le menton, il plaque son regard dans les yeux des jolies dames, il s'attarde sur leurs jambes, il distribue les sourires, il joue avec le lutrin, il part dans la lune aussi, à l'occasion. On dirait un gamin qui s'apprête à faire un mauvais coup."

Julie a compris que Nicolas Sarkozy n'était pas seulement un politicard, mais qu'il était aussi un "gamin" troublé qui aime "mater" les belles femmes!

http://img529.imageshack.us/img529/6273/jlemieuxqm5.jpg

absente
23/11/2008, 14h29
On dirait un gamin qui s'apprête à faire un mauvais coup.

Elle a bien résumé les choses.:mrgreen:

jullanare
23/11/2008, 14h36
Un deuxieme "KADAFI":lol:

Algerian
23/11/2008, 15h30
C'est bien bas d'attaquer Sarkozy de la sorte suite a son discours federateur et pas en faveur du Quebec independant. Elle aurait pu commenter le discours du Monsieur au lieu de se focaliser sur ses manies.

Bachi
23/11/2008, 15h48
Les Québécois ( Les souverainistes) n'aiment pas Sarko du tout.
Sa formule: "Les canadiens sont nos amis, les Québécois notre famille" ne convainct personne.
Trop pragmatiques pour être floués avec des paroles, les Québécois.

absente
23/11/2008, 16h46
je dirait plutot

les québecois n'aiment pas les francais :lol:

Space
23/11/2008, 16h53
Julie a compris que Nicolas Sarkozy n'était pas seulement un politicard, mais qu'il était aussi un "gamin" troublé qui aime "mater" les belles femmes!


un peu comme elle dans un sens

Il se dresse sur le bout des pieds, il regarde le plafond, il se gratte le menton, il plaque son regard dans les yeux des jolies dames, il s'attarde sur leurs jambes, il distribue les sourires, il joue avec le lutrin, il part dans la lune aussi, à l'occasion. On dirait un gamin qui s'apprête à faire un mauvais coup."



En tout cas , elle ...elle la bien mater , les détails comme les virgules .....

Cookies