PDA

Voir la version complète : Une usine de montage de véhicules en Algérie


Zacmako
25/11/2008, 08h24
Le lancement d’une usine de montage de véhicules en Algérie sera officiellement annoncé le 1er décembre prochain. Cela se fera à partir de la ville d’Oran en marge de la visite en Algérie d’une délégation de 30 P-dg de marques automobiles chinoises.
Nabil Meghiref - Alger (Le Soir) - Abordée dans nos précédentes éditions, la venue en Algérie de 30 patrons d’affaires chinois spécialisés dans la fabrication de voitures, se précise. La délégation gagnera la capitale de l’ouest du pays (Oran) dans la soirée du 29 novembre prochain, où sera donné le coup d’envoi d’un événement de taille. Il s’agit d’une caravane nationale de voitures chinoises. Cette caravane sillonnera l’Algérie d’est en ouest avec comme point de départ la ville d’Oran. Selon des indiscrétions, l’usine de montage de voitures en Algérie sera implantée dans une nouvelle zone d’activité industrielle.
Cette dernière est proche du réseau de l’autoroute Est-Ouest desservie par voie ferrée, de même que l’usine ne sera pas très loin des ports maritimes. Pour l’heure, rien n’a filtré sur les détails de ce chantier. Notamment la question de savoir quelle sera la (ou les) marque(s) qui fera de l’assemblage en Algérie, ainsi que le type de véhicules concernés. Selon des informations non encore confirmées, il sera, dans un premier temps, question d’utilitaires légers. La prochaine étape concerne le montage des véhicules de tourisme type berline Sedan.
Il n’en demeure pas moins qu’il est attendu que les véhicules fabriqués en Algérie soient issus des marques représentées par les 30 P-dg attendus. Il s’agit notamment de : Faw, Chana, Jmc, Foton, Huanghai, Changhe, Hafei, King Dragon Zhongtong, Shaanqi et Changfeng. Il est à noter qu’une grande majorité de ces marques sont déjà présentes en Algérie dans le cadre des concessions à l’exemple d’Elsecom, Emin Auto, Kiv, Vedis Nagos, Bsl, Nagos et Tmv. Concernant la caravane des voitures, cette dernière sera composée d’une trentaine de véhicules entre 4x4, véhicules de tourisme, bus et camions.
Elle démarrera à partir d’Oran en date du 30 Novembre pour gagner Alger, où il est prévu des rencontres entre les hommes d’affaires chinois et les plus hautes autorités du pays. Après une série de conférences à Alger, la caravane reprendra la route en direction de Bordj- Bou-Arréridj, Sétif, Constantine et enfin Annaba. Il est, enfin, à noter que l’annonce de l’implantation d’une usine de montage de véhicules chinois a été accueillie favorablement par l’association des concessionnaires automobiles d’Algérie (Ac2A). Cela va encourager le développement d’un tissu industriel spécialisé dans l’intégration et ouvrira la voie à de nombreuses perspectives.
Le Soir d'Algérie

zek
25/11/2008, 08h55
Le lancement d’une usine de montage de véhicules en Algérie sera officiellement annoncé le 1er décembre prochain. Cela se fera à partir de la ville d’Oran en marge de la visite en Algérie d’une délégation de 30 P-dg de marques automobiles chinoises.

J'ai bien l'impression que l'Algérie deviendra la tête de pont des exportations chinoises en Europe

Tiliwine
25/11/2008, 09h11
franchement c une tres mauvaise nouvelle

encore de la camelotte chinoise

amicalement
25/11/2008, 10h26
D’un coté, que veux tu qu'on fasse, pour le moment les européens hésitent a venir en algérie, commençons par les chinois, peut être ca incitera les autres à venir les concurrencez.
De l’autre, je me souviens des memes discours concernant les voitures japonaises dans les années 80 et de la meme chose concernant les coréennes 10 ans auparavant, et je suis sur que d'ici une dizaine d'années la chine ameliora son rang de producteur auto en quantité et en qualité, prions juste que ca se réalise et que les chinois investissent en algerie.

sami9313
25/11/2008, 13h13
D’un coté, que veux tu qu'on fasse, pour le moment les européens hésitent a venir en algérie, commençons par les chinois, peut être ca incitera les autres à venir les concurrencez.
De l’autre, je me souviens des memes discours concernant les voitures japonaises dans les années 80 et de la meme chose concernant les coréennes 10 ans auparavant, et je suis sur que d'ici une dizaine d'années la chine ameliora son rang de producteur auto en quantité et en qualité, prions juste que ca se réalise et que les chinois investissent en algerie.

Tout à fait d'accord! on ne peut pas d'entrer commencer par une usine Mercedes ou BMW avec un taux d'integration de 95%, il faut pas rêvé!! il faut commencer par une usine de montage même si le constructeur n'est pas un grand nom de l'automoibile, puis petit à petit augmenter le taux d'integration grâce au developpement de la sous traitance et enfin on attirera d'autres constructeurs car on aura une vrais industrie automobile intégrée, c'est ce qu'a été fait en Turquie ou au Brésil, et c'est ce que sont en train de faire nos voisins marocains, petit à petit l'oiseau...

Cookies