PDA

Voir la version complète : Nouveau complexe Ammoniac-Urée:Lancement des infrastructures de base


eskaflonDZ
25/11/2008, 08h23
Au rythme où vont les chantiers, les délais impartis à la réalisation du nouveau complexe ammoniac/urée dans la zone industrielle d’Arzew seront respectés.



Les travaux de terrassement viennent d’être achevés et les infrastructures de base sont déjà en cours. C’est ce que nous avons appris auprès d’une source sûre de la compagnie Sonatrach. Ce projet, né d’une association entre cette dernière et le groupe égyptien Orascom, porte sur la mise sur pied d’une grande usine dotée de capacité de production de 1,32 million de tonnes d’ammoniac et 1,1 million de tonnes d’urée. Pour ce faire, il est prévu d’engager des investissements de l’ordre de 1,6 milliard de dollars étalés sur 36 à 40 mois. Une période que nécessitera la réalisation dudit projet appelé à pourvoir le marché du travail de quelque 700 postes d’emploi directs et 300 autres indirects. Rappelons que dans le cadre de l’accord d’association signé en 2007, il a été question de créer deux sociétés de droit algérien Sorfert Algérie et Sorfert Marketing. La première se chargera de la réalisation et de l’exploitation du complexe dont le capital social sera partagé à hauteur de 49% pour Sonatrach et 51% pour Orascom.
La seconde, soit Sorfert Marketing, s’occupera exclusivement de l’exportation et de la commercialisation des produits finis (ammoniac et urée) et dans laquelle les prises de participations seront les mêmes que Sorfert Algérie. Ce grand projet, précise la même source, qui revêt une importance capitale, s’inscrit dans le plan de diversification, de développement et de valorisation des produits intermédiaires à forte valeur ajoutée tels que l’éthylène, polyéthylène, le méthanol. Dans cette perspective, la compagnie pétrolière nationale prévoit en tout de mettre sur pied 7 grands projets en associant l’investissement national aux IDE. Mais, en vertu des nouvelles orientations politiques relatives à la reprise par l’Etat de la majorité des grands projets de partenariat, certains de ces projets feront l’objet de nouvelles négociations autour des prises de participations. Le méga complexe d’aluminium de Aïn Témouchent avec le groupe émirati Moubadala est concerné par ces nouvelles négociations.elwattan

djamal 2008
25/11/2008, 09h00
Pourquoi se trouve-t-il tant d'articles ayant trait à l'économie du Maroc dans ce forum surtout qu'ils ont tendance toujours à édulcorer l'image et les décisions du Makhzène et il viennent avec la géographie de leur pays comprenant le territoire sahraoui qui jusque-là reste toujours sujet à débattre au niveau des plus grandes instances quant au sort de son indépendance. Moi, à mon avis cela devrait être des organismes de renseignement marocains au travail sur nos forums eu égard à la misère rampante dans ce pays qui s'agenouille pour que l'on ouvre nos frontières terrestres, vu qu'elle aiderai au trafic du Kif et pour nourrir son économie mourante à est de son pays.

mehdoche
25/11/2008, 09h37
C'est quoi le rapport Djamel 2008 ?
Je ne dis pas que tu as tort ou raison... mais je ne comprends pas ton intervention.

Cookies