PDA

Voir la version complète : Les Hollandais en prospecteurs en Algérie


DZmes Bond
26/11/2008, 21h17
Energie, agriculture, industrie… Les Hollandais en prospecteurs

Par Rachida T. Le bal des délégations économiques, conduites par des hauts responsables étrangers, continue à Alger et après les Français et les Japonais, c’était, hier, le tour des Hollandais de venir prospecter les opportunités du marché algérien.

Le bal des délégations économiques, conduites par des hauts responsables étrangers, continue à Alger et après les Français et les Japonais, c’était, hier, le tour des Hollandais de venir prospecter les opportunités du marché algérien. La visite de la délégation hollandaise, conduite par le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Maxime Verhagen, a autorisé, hier, la signature d’une déclaration qui engage les deux pays à signer dans les prochaines semaines un accord de non double imposition. Cette déclaration sera transformée en un accord à l'occasion de la visite en Algérie de la ministre de l'Economie néerlandaise en janvier prochain, a affirmé le ministre algérien des Affaires étrangères. Il a ajouté que le tête-à-tête avec son homologue néerlandais a été consacré à des questions «extrêmement importantes» des relations bilatérales en matière de coopération économique et institutionnelle et de lutte contre le terrorisme. «Nous avons échangé des informations et surtout consolider notre conviction commune de renforcer la coopération dans chacun des domaines cités y compris le consulaire», a-t-il signalé à l’issue de cette rencontre. Mourad Medelci a saisi l’occasion pour lancer un appel aux investisseurs néerlandais pour venir investir en Algérie et à la faire bénéficier de leur savoir-faire pour une «mutation qualitative» de la coopération. «Nous avons l'ambition de transformer cette relation commerciale en une relation de partenariat» dans tous les domaines, notamment celui de l'alimentaire (semences, lait et viande) et de l'industrie. Il a annoncé, par ailleurs, la prochaine signature d'un accord dans le domaine du cadastre entre les deux pays. Pour sa part, le ministre néerlandais a estimé que la déclaration signée à Alger sur la non double imposition «ouvre un nouveau chapitre dans les relations bilatérales». Une coopération énergétique «L'approfondissement de nos relations se manifeste dans de nombreux domaines, surtout dans le domaine économique et énergétique», a-t-il ajouté. Il a assuré que les entreprises néerlandaises «ont beaucoup à offrir» dans le cadre de la coopération dans d'autres créneaux tels que l'agriculture, les infrastructures et l'activité financière. Dans le secteur des hydrocarbures, l'Algérie entend développer une coopération soutenue avec les Pays-Bas. «Nous voulons développer une relation avec les Pays-Bas qui tienne compte de l'aptitude particulière de ce pays à être un intermédiaire utile entre les pays producteurs et consommateurs d'énergie», a relevé Mourad Medelci, tout en plaidant en faveur d'une coopération énergétique «globale» avec l'Europe. Selon le ministre, en dépit des progrès réalisés dans le partenariat énergétique, des efforts restent à faire. Il a exprimé le souhait de l’Algérie de voir des opérateurs nationaux s'implanter sur le marché européen pour des activités de distribution «comme c'est aujourd'hui le cas en Espagne, et pourquoi pas aux Pays-Bas dans le futur». Sur un autre registre, il a estimé que la Hollande peut assister notre pays en matière de développement des énergies renouvelables. «L'Algérie est, aussi, l'un des rares pays à disposer d'une expérience pilote de développement de l'électricité à partir d'une centrale (hybride) gaz-solaire, en cours de réalisation et qui entrera en service en 2009», a-t-il fait valoir. «Nous voulons développer des expériences similaires avec les pays européens notamment les Pays-Bas, dont la coopération énergétique avec l'Algérie est très importante en termes d'approvisionnement en gaz, pétrole et produits dérivés», a-t-il conclu.

Le Financier

amicalement
26/11/2008, 23h16
bond


tu préfère "Alger, le HUB des hollandais", ou "La ruée des hollandais vers l'algerie"

sérieusement, si ca se concrétise et que ces délégations réalisent 10 % de ce qu'ils ont annoncés ces derniers jours, pour une fois ca fera, des vrais jaloux chez nos voisins

eskaflonDZ
26/11/2008, 23h41
amicalement
ne soit pas comme eux laisse les dans leur coin nous en fait pas de la comparaisant c'est eux qui ce compar a nous vise plus haut;)

Mister1979
27/11/2008, 11h53
I live in Holland and I now that Holland wants only gaz of Algeria, they will invest ZERO in Algeria..

European countries, Asia etc wants only Algerian oil and gaz. They have visited Algeria many times but I have not seen big investments in non-oil sectors in Algeria by this countries.
And a lot of countries want to profite from the 150 dollar projects, because a lot of the projects is done by foreigner compnaies who ask 5 times more money..

The ex-prime-minister of Algeria said Algeria is exporting richdom and importing poverty..

Mister1979
27/11/2008, 11h58
There was an article here in a Dutch paper. That Dutch companies only come to Algeria to make fast money and then leave the country. They don''t invest but they want to make fast profit..

http://74.125.77.132/search?q=cache:SX1LWlUxqEQJ:www.alwin************/files/Trouw_algerije_Alwin_Oud.pdf+algerije+investeringe n&hl=nl&ct=clnk&cd=4&gl=nl&client=firefox-a

auscasa
27/11/2008, 12h18
bond


tu préfère "Alger, le HUB des hollandais", ou "La ruée des hollandais vers l'algerie"

mais ce que tu ne sais pas c'est que tous ce beau monde est passer par le maroc avant de venir en algerie :mrgreen: et cette delegation hollandaise etait au maroc il y a juste 2 jour .

le passage de cette delegation et les autres au maroc etais un non evenement.

Le président de la Chambre des représentants, Mustapha Mansouri a eu, mardi à Rabat, des entretiens avec le ministre néerlandais des Affaires étrangères, Maxime Verhagen, actuellement en visite au Maroc à la tête d'une importante délégation.
Selon un communiqué de la Chambre, ces entretiens ont porté sur les moyens devant permettre de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines économique et social, ainsi que sur des questions d'intérêt commun se rapportant à la Communauté marocaine établie aux Pays-Bas, aux relations maroco-européennes et à l'émigration.

A cette occasion, M. Mansouri a passé en revue les plus importantes réformes initiées au Maroc, particulièrement dans les domaines des droits de l'Homme et de la promotion de la condition de la femme.

Il a, également, présenté les derniers développements de la question du Sahara marocain et salué, à cet égard, la position positive des Pays-Bas en faveur d'une solution politique de ce conflit sous l'égide des Nations unies.
Cette rencontre s'est déroulée en présence de l'Aambassadeur des Pays-Bas à Rabat, Adrianus Henricus Franciscus Van Aggelen.



Par MAP

eskaflonDZ
27/11/2008, 13h22
tu c'est aucasa en s'enfou qu'il ont passer au maroc en boxe pas dans la meme catégorie
en plus cette manie de tjr maitre a comparaison sa me fait rire sa prouve que vous vouler a tout prix a etre a notre niveau mais helas vous ne pouver pas avec un gouvernement algerien null est vous ete a la moitier de notre pib alor imaginer si en aura un gouvernement qui aime son pays
regarder ya la cote d'ivoir le senegal comparez vous avec eux c'est mieu wallah
nous le bon dieu nous a gater avec toute les richesse allah ibarek
meme si en compare les deux pays sur le plan naturel l'algerie est plus belle de loin meme avec le plus beau desert du monde les plus belle corniche méditeranienne
bonne journée;)

DZmes Bond
27/11/2008, 14h20
Mister1979: Oil and Gaz require a lot of investments which bring big profits, much bigger than tomatoes and fish. Other countries in the region are begging countries like the Netherlands to prospect. They wish they had the same chance and success. Anyway...

C'est en train de bouger en Algérie dans les secteurs agricoles et dans l'industrie. Les hollandais sont très intéressés. Il va y avoir du concret. ;)

amicalement
27/11/2008, 15h08
C’est étrange mais il faut reconnaitre l'efficacité de la machine propagandiste du makhnez :mrgreen:

les algériens qui ont mois de 30 ans ne s'intéressent jamais au maroc, pour ne pas dire qu'ils ne le connaissent même pas car depuis que Boumediene est décédé, le pouvoir algerien n'en parle jamais ou très rarement (en plus ils sont branchés ailleurs), alors que Mister1979 marocain en plus vivant en hollande s'intéresse de très prés tous les événements algériens.

Cookies