PDA

Voir la version complète : Foire Maghrebine à Alger


mahjoub
26/11/2008, 21h19
En marge de la première foire maghrébine a Alger (26 novembre -1er décembre)L'opinion publique algérienne en appelle de nouveau à l'ouverture des frontières avec le Maroc

Le Royaume représenté par 34 sociétés. «Oui au commerce et à l'échange, non à la confrontation

Ce n'est pas un contexte inédit, mais des nouvelles qui se recoupent ici et là. La société civile algérienne, tout à son désir affiché, continue de s'étonner que les frontières entre le Maroc et l'Algérie restent fermées. Elle n'en démord pas de les voir un jour s'ouvrir. Les opportunités, sans doute rares mais fortes, lui fournissent l'occasion de s'exprimer.
A l'occasion de la Foire d'Alger à laquelle une importante délégation marocaine participe, les intellectuels, les opérateurs et l'opinion publique algériens réitèrent leur souhait de voir la frontière maroco-algérienne s'ouvrir. Et la chaîne de télévision 2M en a rapporté hier des images parlantes. On se rend compte, en effet, que dans l'histoire post-indépendante du Maroc et de l'Algérie, la fermeture des frontières a été le trait dominant. Autrement dit, elles ont été davantage plus fermées qu'ouvertes. L'événement pour notre région se passe à Alger au Palais des expositions de la SAFEX aux Pins Maritimes quartier d'affaires qui s'est récemment métamorphosé, situé sur l'une des plus belles baies du monde, la baie d'Alger. Du 26 novembre au 1er décembre, la première Foire maghrébine va réunir les exposants maghrébins, l'objectif recherché étant, selon les organisateurs de cette foire de développer le partenariat, les échanges commerciaux et les opportunités d'investissement entre pays maghrébins. Les cinq pays maghrébins seront présents, et parmi les 267 opérateurs attendus le Maroc étant représenté par 34 Sociétés opérant dans des secteurs très variées du textile, de l'agro industrie au BTP à l'artisanat au tourismeLes pays participants organiseront des journées nationales, la journée nationale du Maroc aura lieu le 30 novembre.

Cette manifestation se place dans la continuité puisque la Foire maghrébine sera organisée à tour de rôle par chaque pays maghrébin, le prochain étant prévu à Tripoli qui a vu la naissance en Janvier dernier de l'Union maghrébine des foires et qui entend par l'organisation d'une série de manifestations avancer sur ce dossier de l'Union du Maghreb .

Chaque année donc, pendant une période déterminée, dans une capitale maghrébine , des exposants et des visiteurs vont se rencontrer, établir des relations de confiance entre les chefs d'entreprise échanger, partager des idées d'innovation mais aussi des repas ,s'engager à la fois pour engranger des profits mais aussi pour représenter à leur manières leurs pays .Gageons sur la densité des liens qui seront crées à cette occasion .Sans revenir en effet à l'étude de la conception des vertus du commerce développé par Adam Smith et avant lui par Aristote qui met en avant les vertus de « justice, de maîtrise de soi, de sympathie qui éclairent le cadre de la société commerciale », on pourra retenir que dans l'Islam, religion de bon sens et de paix ,l'une des plus grandes vertus du commerce c'est l'échange qui crée le besoin de s'entendre dans une logique d'engagement où l'on s'efforce ensemble de procéder à l'acte de vendre ou d'acheter .

Les objectifs assignés à cet événement vont dans ce sens c'est du moins ce qui ressort de la conférence de presse qui s'est tenue hier à Alger : « renforcement des relations économiques et commerciales entre les pays de l'UMA, identification des opportunités d'affaires entre les opérateurs économiques des pays maghrébins, constitution d'un forum d'échanges d'idées et d'expériences pour les éléments devant faciliter l'intégration économique dans cette région»
L'un des objectifs avancés par Algéria News, à très forte charge symbolique, est de « contribuer à la réalisation de l'intégration économique maghrébine ». Ces échanges selon la même source restent très limités puisque leur volume ne représente guère que 2% du volume d'échanges extérieurs des cinq pays du Maghreb, contre 66% avec l'Union européenne.

Le constat établi par le FMI sur le commerce interrégional entre les pays du Maghreb est des plus affligeants : le Maghreb est la seule région au monde où les pays commercent le moins entre eux alors que le tissu industriel des pays est majoritairement constitué de Petites et moyennes entreprises qui peuvent envisager des rapports de complémentarité ! On retiendra du reste l'appel lancé par le Directeur général Dominique Strauss Kahn pour procéder à ‘l'ouverture des frontières afin de permettre l'intégration des économies de la région et la création d'une grande puissance économique grâce notamment à l'intégration commerciale et à la création d'un instrument financier à l'échelle du Maghreb .Il faut avancer dit il dans l'intégration économique comme s'il n'y avait pas de problème politique et il faut par ailleurs traiter les problèmes politiques comme s'il n'y avait pas de difficultés économiques». L'Union européenne s'est faite, a-t-il conclu, avec des pays qui avaient fait la guerre longtemps, notamment la France et l'Allemagne, et qui ont dépassé leurs différends politiques pour construire leur bien-être économique collectif».

Face à une mondialisation qui se décline en constitution de grands groupes régionaux, le Maghreb que les peuples appellent de tous leurs vœux est la seule région qui tourne le dos à l‘histoire et à la géographie, cette même géographie que l'on ne pourra jamais changer. L'Algérie pays voisin a décidé de « faire évoluer dans tous les secteurs les échanges avec le Japon » lors de la tenue cette semaine de la 6e session du comité conjoint algéro japonais. La même volonté pourrait elle sous- tendre les échanges entre deux pays voisins qui partagent une longue frontière et une riche histoire communes : le Maroc et l‘Algérie ?

Le matin.ma

bbyasmo
26/11/2008, 22h21
La société civile algérienne, tout à son désir affiché, continue de s'étonner que les frontières entre le Maroc et l'Algérie restent fermées.

Je ne sais pas si les algeriens du FA partagent le meme avis ou pas, ca ne semble pas etre vrai ...!

De toute facon "le matin" n'est pas tjs le bienvenu ici.

Cookies