PDA

Voir la version complète : Le projet immobilier Cité de la mer a Oran est maintenu


iwamachngoulek
27/11/2008, 09h21
Une délégation du groupe saoudien SNASCO, bientôt à Oran: Le projet de la «Cité de la mer» se profile
par Sofiane M.
http://www.lequotidien-oran.com/files/spacer.gifLe méga-projet de promotion immobilière prévu à la frange maritime Est, baptisé «Cité de la mer», un partenariat entre le groupe saoudien SNASCO de la riche famille Al-Soray et l'EPLF d'Oran, est en bonne voie de lancement.



« Le projet de construction d'un ensemble résidentiel de 2.290 appartements grand standing à Oran est maintenu. On attend le moment opportun pour le lancement des travaux», déclare la responsable de marketing du bureau d'Alger du groupe saoudien.

Notre source, jointe par téléphone, a confirmé l'information du déplacement, dans les prochains jours, d'une importante délégation du groupe saoudien à Alger et Oran pour s'enquérir de l'avancement de l'étude du coût confiée, au début du mois de septembre, au bureau d'étude français «Ernest & Young».

A l'agenda de cette délégation, des rencontres avec des responsables du ministère de l'Habitat et des autorités locales de la wilaya d'Oran dans le but d'accélérer le lancement de ce méga-projet. «Nous voulons construire un partenariat durable avec l'Algérie en vue de lancer d'autres projets d'investissement dans ce pays ami», annonce Talal Al-Sorayai, vice-président de SNASCO dans le site Internet du groupe saoudien.

L'essoufflement du secteur immobilier au Moyen-Orient et les répercussions de la crise financière internationale sur les bourses de cette région justifient l'empressement du groupe saoudien pour le lancement de ce méga-projet dans les plus brefs délais, d'autant que le marché de l'immobilier en Algérie dispose d'un grand potentiel toujours non exploité. La crise financière internationale, qui a sévèrement affecté les places boursières du Moyen-Orient provoquant la chute des valeurs des actions de grands groupes de l'immobilier comme l'émirati «Emaar», semble pousser ces groupes à chercher d'autres marchés encore vierges, notamment, en Afrique du Nord.

Pour ce qui est des détails du méga-projet d'Oran, il s'agit de la construction d'un ensemble immobilier de 2.291 appartements, grand standing, avec des tours de 19 étages et des équipements haut de gamme (rues piétonnières, parkings, commerces, places publiques, centres d'affaires, piscines, salles de réunions...) à la frange maritime Est sur un terrain d'une superficie totale de 11,5 ha, appartenant à l'EPLF d'Oran. L'étude technique avait été menée par le bureau d'étude sud coréen «Kunwoon». Pour la réalisation de ce méga-projet, les premières estimations prévoient un investissement entre 400 et 500 millions d'euros. Le groupe saoudien SNASCO va financer le projet à hauteur de 20 à 30%, alors que le reste sera mobilisé par des crédits bancaires.

Cookies