PDA

Voir la version complète : L'USMA : le Colombien Cordoba et le Vénézuelien Anderson dans le viseur


carlos
06/12/2008, 22h54
USMA : alors que le Colombien Cordoba est attendu pour cette semaine
Anderson est arrivé hier à Alger
http://www.liberte-************/apps/edition/images_editions/4939/362.jpg
L’ex-attaquant du WAC, le vénézuélien Anderson est depuis hier à Alger. Il est venu pour négocier un éventuel contrat avec l’USMAlger. Il a assisté à la rencontre USMA/RCK au stade de Bologhine. A la fin de la rencontre d’hier, il nous a confié qu’il était venu en Algérie sur conseil de Fullone. “Fullone est un ami ; il m’a conseillé de venir jouer à l’USMA. Je ne suis pas contre mais il faudra d’abord que je discute avec les dirigeants de ce club pour voir la possibilité de signer ici à Alger”, dit-il. Et d’ajouter : “Je pense que cela devrait se faire à partir de samedi” (NDLR: aujourd’hui). Ramené par le coach Oscar Fullone, Anderson devra négocier à partir d’aujourd’hui avec le président Allik. Ce dernier a repris langue ave lui depuis quelques jours seulement. Cependant, on croit savoir que Anderson doit payer une somme de 20 000 dollars afin de récupérer sa lettre de libération de la pert du WAC. Lors du dernier tirage au sort de la Ligue des champions arabes qui a eu lieu samedi dernier à Beyrouth, le président de l’USM Alger, Saïd Allik, a eu une discussion en aparté avec son homologue du WA Casablanca, Abdel Illah El-Akram. En fait, le boss usmiste voulait avoir davantage d’informations sur l’attaquant vénézuélien Anderson qui vient justement de rompre à l’amiable son contrat avec le WAC après s’être attiré les foudres du coach Badou Zaki, avec lequel le courant ne passait visiblement pas. À ce titre, on apprend que le boss du WAC ne tarit pas d’éloges sur les qualités offensives d’Anderson, qu’il aurait aimé garder, car doté d’un bon sens du but ainsi que d’une bonne frappe. “C’est à la fois un buteur et un meneur de jeu”, a-t-il confié à Allik.
Seulement voilà, il a évoqué aussi un tempérament caractériel et une certaine indiscipline dans le travail, ce qui a amené Badou Zaki à le sanctionner à plusieurs reprises, d’où le clash entre les deux hommes. Autrement dit, “si tu as besoin d’un attaquant, c’est le bon profil, mais il faudra le gérer”, a raconté Abdel Illah El-Akram à Allik. Du coup, Allik, qui est déjà sur la piste d’un Colombien, en l’occurrence Juan Cordoba, attendu cette semaine à Alger serait plutôt tenté par le recrutement d’Anderson avec la possibilité de le prêter ensuite à un club algérien pour six mois, sachant que l’USMA ne peut avoir dans ses rangs plus de trois étrangers.
Déjà avec la venue de Cordoba, il va falloir libérer une place, à savoir celle de Doucouré, Moncharé ou Diarra, mais, apparemment, c’est ce dernier qui va payer les frais de l’engagement d’un attaquant étranger. Pour rappel, ces deux joueurs sont présentés par le coach argentin Oscar Fullone comme des solutions aux lacunes offensives de l’USMA.
À noter, en outre, qu’Allik fait également le forcing pour faire revenir au bercail
Hocine Metref qui a rompu son contrat avec Dijon.

liberté

Cookies