PDA

Voir la version complète : Sony va fermer son usine landaise


Hamza
07/12/2008, 10h54
Sony va fermer son usine landaise de Pontonx-sur-Adour, près de Dax, qui emploie quelque 320 salariés. La nouvelle a été annoncée hier lors d'un comité central d'entreprise extraordinaire de la filiale française du groupe. A cette occasion, Serge Foucher, vice-président de Sony Europe, a indiqué que la production cesserait en principe sur le site landais d'ici au 31 mars.

Spécialisé dans la production de cassettes audio, l'établissement landais avait démarré ses activités au début des années 1980, avant de faire l'objet d'importants investissements dans le domaine de l'enduction des bandes magnétiques de ces cassettes. Mais, au fil des années, avec le déclin de la cassette audio, cette activité initiale avait connu une décroissance sensible. Sony avait partiellement reconverti son usine landaise dans le reconditionnement de documents numériques anciens, sans que cela suffise à compenser l'érosion de la production.

Le groupe japonais avait présenté à la fin du premier semestre un plan de reconversion du site dans le cadre duquel plusieurs de ses cadres, alliés à des fonds d'investissement auraient développé une activité de production de panneaux photovoltaïques et de montage de projets de fermes solaires. Sollicité à plusieurs reprises sur ce projet, le comité d'entreprise avait renoncé à se prononcer, estimant notamment que les garanties accordées en cas d'échec de cette nouvelle société baptisée Daxtec n'étaient pas suffisantes. Il faut dire que le précédent de l'ancien site bayonnais du groupe, vendu par étapes, et dont la majorité des salariés avait fini par perdre son emploi n'était pas fait pour rassurer le personnel de Pontonx.

Dans ces conditions, la perspective de fermeture de l'usine landaise paraissait inéluctable. Elle est devenue certaine hier. Sony et le Conseil général des Landes, présidé par Henri Emmanuelli vont cependant tenter de trouver des investisseurs pour prendre le relais.

LesEchos

Cookies