PDA

Voir la version complète : Monetique: HPS acquiert 100% du capital de S2M


Bennis
08/12/2008, 17h43
C'est dans ce cadre que l'idée d'un rapprochement entre HPS et S2M Group paraît aux yeux des analystes profitable pour les deux entités dans un contexte d'ouverture progressive de leur secteur d'activité à la concurrence mondiale.
Dans le cadre de la réalisation de ses opérations de croissance externe et désirant renforcer son positionnement sur le marché de la monétique, HPS vient d'annoncer l'acquisition de 100% du capital de S2M, dont le financement devrait être réalisé par endettement et fonds propres.

Créé en 1983, S2M est présent dans 26 pays (en Afrique, en Amérique du Nord, en Asie et en Europe) à travers une centaine d'institutions. Disposant de 130 collaborateurs, la société est organisée en deux pôles d'activité, à savoir le pôle Solutions, chargé de la conception et l'intégration de logiciels monétiques et le pôle Production (certifié par Visa et Mastercard international) qui couvre les activités de fourniture de TPE et de personnalisation des cartes monétiques. A fin 2007, S2M a réalisé un chiffre d'affaires de 102 MDH, dont 45% à l'export. Pour l'année 2008, la société entend générer des revenus de 120 MDH.

Compte tenu de ce qui précède et des caractéristiques propres de chacune des sociétés, ce rapprochement devrait, à terme, remédier à la faiblesse des marges de S2M en mutualisant les charges opérationnelles et de prospection ainsi que les frais de S2M Production, laquelle pourrait servir de plate-forme du futur nouvel ensemble. Pour HPS, l'acquisition de S2M devrait lui permettre de consolider sa présence à l'international et son portefeuille clients tout en profitant du savoir faire de S2M Production.

HPS a atteint aujourd'hui une taille et une maturité suffisantes pour préserver ses parts de marché dans ses différents marchés traditionnels. En outre, la stratégie de développement de la société basée sur la recherche de partenaires partout dans le monde devrait lui permettre d'élargir son champ d'activité, tout en optimisant ses charges de gestion. En effet, HPS a bâti son Business Model sur la recherche d'une plus grande flexibilité organisationnelle et stratégique, d'où sa politique de partenariat ciblée permettant de réduire les investissements de départ ainsi que les risques liés aux éventuels retournements de situation.

Cette opération qui répond au besoin d'expansion de HPS pour atteindre une taille critique semble se concrétiser par une consolidation du cœur de métier (la monétique) plutôt que par une intégration des métiers de la TES comme l'avaient prévue les analystes de BMCE Capital Bourse en début d'année à travers la publication de la note sur un éventuel rapprochement entre HPS et S2M Group.

En dépit de la prédominance du secteur bancaire dans la composition du chiffre d'affaires des deux sociétés, HPS et S2M Group cultivent des positionnements différents. En effet, HPS devrait bénéficier de l'expérience de S2M dans les domaines de la distribution, de la biométrie, de l'assurance et du e-government.

Par ailleurs, S2M Group pourrait tirer profit du fort positionnement de HPS sur les Switchs nationaux & Centres de traitement, sur les activités pétrolières ainsi que sur les Télécoms. Cette diversification des secteurs cibles devrait permettre à l'éventuel nouveau groupe de multiplier ses débouchés.

Pour la réussite d'une opération de fusion, la cohésion de gestion entre les managers des deux entités s'avère être une condition sine qua non pour la réalisation des synergies escomptées. Par conséquent, les différences dans le style de management pourraient se traduire par une destruction de valeur pour le nouveau groupe. De ce fait, tout projet de rapprochement doit régler au préalable l'ensemble des aspects de partage du pouvoir décisionnel entre les principaux dirigeants des sociétés concernées afin d'éviter tout conflit de gestion pouvant nuire considérablement au développement du nouveau groupe réuni.

Dans leur recherche sectorielle, les mêmes analystes avaient élaboré un scénario dit «synergique» et qui fait ressortir que le rapprochement entre S2M Group et HPS devrait permettre au nouvel ensemble d'atteindre une taille importante pour tirer amplement profit de l'essor du marché mondial de la TES tout en renforçant sa force de frappe.
------------------------------------------------------------------
Précision

Par inadvertance, une erreur s'est glissée dans un article paru dans le Matin-Éco, édition du vendredi 5 décembre, lequel a traité la nouvelle opération de croissance externe initiée la semaine dernière par HPS. Seulement, au lieu de mentionner la société concernée par cette acquisition, S2M, l'article évoquait le nom de M2M. En fait, lors de la conception, le papier rédigé par le journaliste avait cité par erreur à la fois S2M et M2M (du fait de la proximité phonétique des deux raisons sociales, une erreur communément courante dans notre profession) et a finalement été uniformisé en optant pour M2M au lieu de S2M. Or, c'est décidemment S2M qui vient de passer dans le giron de HPS.
Nous présentons nos excuses à nos lecteurs et aux sociétés concernées, plus particulièrement le groupe M2M qui au contaire poursuit activement son plan d'investissement et de croissance interne et externe.

Rédaction du Matin-Éco

Cookies