PDA

Voir la version complète : USA : Constellation Energy va ouvrir des discussions avec EDF


gdesmon
08/12/2008, 23h39
La Tribune.fr - 08/12/2008 à 22:13 - 282 mots

Le conseil d'administration du Constellation Energy a autorisé ce lundi l'ouverture de "discussions immédiates" avec EDF, qui a offert 4,5 milliards de dollars pour acquérir la moitié de ses activités nucléaires. L’électricien français offre 52 dollars par action du producteur américain d'électricité, tête de pont de l'industrie nucléaire française aux Etats-Unis.

Les administrateurs de Constellation Energy continuent pour autant à recommander aux actionnaires, convoqués en assemblée générale extraordinaire le 23 décembre, de voter en faveur de l'offre de MidAmerican, qui a proposé 4,7 milliards de dollars (26,50 dollars par action) pour racheter la totalité du groupe américain.

"La décision d'engager des discussions avec EDF a été prise après consultation de conseillers juridiques et financiers, conformément aux responsabilités envers les actionnaires et aux responsabilités dans le cadre de l'accord définitif de fusion passé avec MidAmerican", a expliqué le producteur américain.

Le 15 octobre dernier, EDF, qui détient déjà 9,51% de Constellation Energy, avait officiellement renoncé à surenchérir sur l'offre du groupe du milliardaire Warren Buffett, indiquant que les conditions n’étaient pas réunies pour présenter une nouvelle offre, en raison de la situation actuelle des marchés financiers.

EDF espère boucler l'opération d'ici six à neuf mois. Le groupe précise que cette offre n'est soumise à aucune condition de financement.

Le groupe de Pierre Gadonneix avait conclu un accord en juillet 2007 avec Constellation pour construire des centrales nucléaires utilisant des réacteurs de troisième génération, dits EPR. Outre EDF, Constellation Energy est également lié à Areva, avec lequel il a signé un accord pour l'achat d'un réacteur EPR.

En baisse en début de séance, l'action Constellation Energy est repassée dans le vert après cette annonce à la Bourse de New York. Elle termine en hausse de 3,35% à 28,01 dollars.

latribune.fr

Cookies